Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

RESTER JEUNE

14 aliments anti-âge pour rester jeune et 23 ALIMENTS RICHES EN ANTIOXYDANTS À MANGER POUR VIVRE LONGTEMPS

Pour combattre le vieillissement, une alimentation composée d'aliments capables de lutter contre des maladies liées à l'âge peut aider.

Une alimentation qui aide à rester jeune, composée d’aliments anti-âges qui permettent de conserver la jeunesse plus longtemps, existe-t-elle ? Pouvez-vous ajouter des années supplémentaires à votre vie, et à rester frais plus longtemps, en faisant des choix alimentaires plus sains ? Les réponses sont bel et bien positives.

Les antioxydants sont constitués de vitamines et minéraux essentiels qui peuvent être trouvés dans certaines nourritures et dans certains compléments alimentaires. Ces vitamines et minéraux font partie intégrante d’un bon état de santé de par leurs nombreux bienfaits tels que la réduction des risques de pression artérielle élevée, de certains cancers, de maladie cardio-vasculaire, d’immunodéficience et d’obésité.

Il existe plusieurs variables qui entrent en compte dans votre durée de vie, mais en choisissant un style de vie sain, en restant actifs, en adoptant une alimentation équilibrée et chargée en nutriments composée entre autres d'aliments anti âge, vous pouvez rester jeune, aider à ralentir le processus de vieillissement voire même freiner les maladies liées à l'âge ostéoporose, diabète, maladies cardiaques, etc.

Et si certains aliments nous aidaient à lutter contre les rides, c'est ce qu'a démontré une étude menée par La Monash University (Melbourne, Australie) sur 400 adultes vivant en Australie, Grèce et Suède : le choix de l'alimentation les aide à préserver leur jeunesse. 

Pour rester jeune, il vous faut vous rappeler que lorsque nous prenons de l'âge, les besoins quotidiens en calories diminuent. Cela fait qu'il est encore plus important de composer votre alimentation d'aliments riches en nutriments, pauvres en calories comme les fruits, les légumes, les grains entiers... et de limiter la consommation de petits plaisirs moins sains, plus riches en calories comme les produits laitiers non allégés en matières grasses et les desserts sucrés.

Voici la liste des 14 aliments anti-âge à intégrer à votre alimentation pour rester jeune :

1) Huile d'olive

Depuis 40 ans, une grande étude menée par des chercheurs de 7 pays a déjà prouvé que les graisses mono-insaturées contenues dans l'huile d'olive favorisaient largement de faibles taux de maladies cardiaques et de cancer sur l'île de Crète (Grèce).

De nos jours, nous savons que l'huile d'olive contient aussi des polyphénols, des antioxydants très puissants qui peuvent aider à prévenir les maladies liées à l'âge et à rester jeune.

 

2) Yaourt

Dans les années 1970, l'URSS disait avoir plus de centenaires que n'importe quel autre pays du monde. Ils disaient que le secret de leur longue vie et de leur capacité à rester jeunes se trouvait dans les yaourts, un aliment anti-âge omniprésent dans leur alimentation.

Bien que les pouvoirs de résistance à l'âge du yaourt n'aient pas encore été démontrés directement, le yaourt est riche en calcium, qui aide à freiner l'ostéoporose, et contient de bonnes bactéries les probiotiques qui aident à maintenir la santé du système intestinal et à diminuer l'incidence des maladies intestinales liées à l'âge.

 

 

3) Poisson

Dans les années 1980, les chercheurs commencèrent à étudier pourquoi les Inuits (autochtones d'Alaska) ne souffraient quasiment pas de maladies cardiaques. Les scientifiques savent désormais que le secret des Inuits pour rester jeune et ne pas souffrir de telles maladies repose en la quantité extraordinaire de poissons qu'ils consomment.

Les poissons sont une source abondante d'acides gras essentiels oméga-3, qui aident à empêcher le cholestérol de s'accumuler dans les artères et à protéger de l'arythmie troubles du rythme cardiaque.

Le maquereau
Tout comme la truite, le saumon, le thon frais et les sardines, le maquereau est une grande source de protéines et d'acides gras essentiels, importants pour le renouvellement des cellules de la peau. Mangez-en 1 à 2 portions par semaine.

4) Chocolat

Le peuple Kuna qui vit sur l'archipel San Blas près des côtes du Panama ont un taux de maladies cardiaques 9 fois inférieur que celui des Panaméens habitant sur le continent, et peuvent rester jeune plus longtemps. La raison ? Le peuple Kuna boit beaucoup une boisson faite en grande partie de cacao, qui est très riche en flavonols, qui aident à préserver le bon fonctionnement des vaisseaux sanguins. Or garder la jeunesse des vaisseaux sanguins diminue le risque d'hypertension, de diabète de type 2, de maladies du rein et de démence.

 

 

5) Noix

Diverses études ont montré que les personnes qui mangent des noix gagnent, en moyenne, 30 mois de vie supplémentaires. Les noix sont de grandes sources de graisses insaturées, alors elles offrent des bienfaits similaires à ceux de l'huile d'olive. Les noix sont des sources concentrées de vitamines, de minéraux et d'autres phytochimiques, y compris les antioxydants, tout ce qu'il faut pour rester jeune.

 

 

6) Vin

Boire de l'alcool en modération protège des maladies du coeur, du diabète et de la perte de mémoire liée à l'âge. Toute sorte de boisson alcoolisée semble apporter des bienfaits, mais le vin rouge a été le centre d'attention de beaucoup d'études comme aliment anti-âge.

Le vin rouge contient beaucoup de resveratrol, un antioxydant qui explique en grande partie ses bienfaits, et qui (selon diverses études réalisées sur des animaux) pourraient activer les gènes ralentissant le vieillissement cellulaire, contribuant à vous faire rester jeune.

 

7) Myrtille

Dans une étude importante publiée en 1999, des chercheurs américains ont nourri des rats d'extraits de myrtille pendant une période de temps qui, chez les rats, équivaut à 10 années de vie chez les humains.

Les rats nourris d'extraits de myrtilles ont surpassé ceux nourris normalement lorsque les 2 groupes ont passé des tests d'équilibre et de coordination à un âge avancé. Les composés dans les myrtilles et dans d'autres baies aident à rester jeune plus longtemps, atténuent l'inflammation et le dommage oxydatif, qui sont liés à des déficits de mémoire et de fonction motrice liés à l'âge.

 

8) L'avocat

Riche en vitamines B, C et E, il permet de lutter efficacement contre le vieillissement. Les substances contenues dans la pulpe de l'avocat peuvent déclencher plus de collagène, favorable à une peau lisse. 

L’avocat est riche en anti-oxydants, notamment en proanthocyanidines autrement connus sous le nom de « tannins ». Selon le docteur Julian Whitaker, les proanthocyanidines sont les antioxydants les plus efficaces, et leur action est vingt fois plus puissante que celle de la vitamine C et cinquante fois plus que celle de la vitamine E.

On les trouve principalement dans les pépins de raisins. Ces anti-oxydants protègent le corps des radicaux libres (pollution, tabac, alcool…) et le vieillissement prématuré. Il s’agit donc d’antioxydants précieux.

9) Les courges

Tout comme le brocoli, le chou, les choux de Bruxelles, le radis, les courges contiennent des phytonutriments anti-oxydants qui aident à prévenir les rides. Mangez une portion de ces légumes quotidiennement (en privilégiant une cuisson douce) est un bon moyen de conserver la jeunesse de sa peau.

 

 

 

10) La pastèque
La chair comme les graines sont nutritives. Mélanger l'ensemble dans un mixeur et buvez-en le jus pour un cocktail jeunesse garanti ! La chair contient les vitamines A et C, indispensables pour la peau. Les graines sont riches en sélénium, zinc et vitamine E, partenaires utililes contre le vieillissement prématuré et les maladies du coeur.

 

 

 

 

11) Le foie
Excellente source de fer et de vitamine A qui permet au corps de produire plus de kératine, indispensable pour protéger la peau.

 

 

 

 

 

12) Le lait de soja
Prévient efficacement l'apparition des rides car contient de la lécithine (excellente source de vitamine E), de la choline et de l'inositol efficaces dans le ralentissement du vieillissement de la peau.

 

 

 

 

13) Le riz brun

Riche en fibres (comme l'avoine, le blé), le riz brun participe à la prévention du vieillissement prématuré en permettant à votre système digestif de bien travailler. Meilleure est la digestion, plus belle est votre peau ! Les fibres ralentissent l'absorption des glucides et des lipides, utiles également dans le cadre d'un régime car elles diminuent l'appétit.

 

 

 

 

14) Les oranges

Gorgées de vitamine C, elles sont les parfaites alliées pour vous aider à réparer le tissu de la peau.

 

 

 

LES MEILLEURES VITAMINES ANTIRIDES

On les utilisait pour leurs propriétés protectrices, cicatrisantes et assouplissantes. On sait désormais que certaines vitamines retardent l'apparition des rides et réparent la peau en profondeur.

 La vitamine A (rétinol) : elle régule les glandes sébacées et sudoripares. De plus, elle améliore la qualité de l'épiderme, stimule la synthèse du collagène et augmente l'épaisseur de la peau.

Où la trouver ? Dans le foie, le beurre, le jaune d'oeuf cru, le camembert, le lait de vache, l'anguille fraîche et la sardine.

Le bêta-carotène. Il appartient à la famille des caroténoïdes et présente la particularité de pouvoir se transformer en vitamine A. Dans ce cas, il a la même activité biologique qu'elle, mais il est en plus antioxydant. C'est-à-dire capable de protéger les cellules cutanées contre les radicaux libres, produits notamment par les rayons ultraviolets.
Où la trouver ? Dans tous les fruits et légumes à chair jaune ou orange et à feuilles vert sombre. L'abricot sec et la carotte sont les meilleures sources de bêta-carotène.

La vitamine E (tocophérol) : c'est la vitamine antivieillissement par excellence. Elle doit cette réputation à ses propriétés antioxydantes.
Où la trouver ? Elle est concentrée surtout dans l'huile de germe de blé. On la trouve également dans la margarine, ainsi que dans les huiles de palme, de maïs et de soja.

La vitamine C (acide ascorbique) : elle stimule la production de collagène et améliore la microcirculation cutanée, donnant beaucoup d'éclat au visage. Elle atténue les taches brunes de la peau.
Où la trouver ? Dans la plupart des fruits acides (pamplemousse, orange, citron, groseille, fraise, framboise, cassis) et exotiques (kiwi, mangue). Mais aussi dans les choux, les tomates, les pommes de terre nouvelles, les poivrons, les fines herbes et le persil.

La vitamine F : ce n'est pas tout à fait une vitamine. Il s'agit en réalité de deux acides gras essentiels dont notre organisme a un besoin vital. Les personnes carencées ont une peau sèche, exposée à l'eczéma, cicatrisant difficilement et se renouvelant mal. Où la trouver ? Dans les poissons gras (saumon, hareng...) et les huiles végétales.

Impacts des radicaux libres sur la santé

De nombreuses personnes ont entendu parler des radicaux libres du corps humain. Les antioxydants combattent ces radicaux libres en attaquant les toxines que l’on retrouve dans de multiples systèmes organiques vitaux. La capacité qu’ont les antioxydants d’attaquer, de détruire et d’éliminer ces toxines permet d’améliorer l’état de santé général du corps humain.

Les antioxydants permettent de combattre un problème très répandu : l’obésité. Les personnes désireuses de perdre efficacement du poids doivent apprendre quels antioxydants sont les plus avantageux afin de combattre l’obésité.

Cette espèce chimique cause bien des dégâts à l'organisme et cause son vieillissement. Voici les impacts des radicaux libres sur la santé.

Ces espèces chimiques et leurs incidences sur la vitalité ont été en quelques sortes « redécouvertes » par le docteur Denham Harman. Plus exactement, ce médecin est devenu célèbre pour avoir développé le concept de la sénescence par radicaux libres aussi appelé la théorie radicalaire du vieillissement. Le docteur Harman (né en 1916) est chimiste, biologiste, médecin gérontologue, professeur émérite à l'Université du Nebraska.


Dans la suite de cet article, nous désignerons le terme « radicaux libres » par l'abbréviation RL.

Voici comment pourrait se résumer la théorie radicalaire du vieillissement du docteur Harman : le noyau d'un atome est entouré d'un nuage d'électrons. Ces électrons entourent le noyau en restant par paires, mais il arrive qu'un atome perde un électron, laissant l'atome avec un électron qui n'est pas apparié. L'atome est alors appelé radical libre et est très réactif. Quand les cellules du corps rencontrent des radicaux libres, ces derniers, très réactifs, peuvent causer des destructions dans les cellules.

Selon la théorie du docteur Harman, les cellules produisent constamment des RL, et les dégâts causés à répétition par les ces derniers finissent par détruire les cellules. Quand les RL détruisent ou endommagent assez de cellules dans un organisme, cet organisme vieillit.

Que sont-ils ?

Les radicaux libres sont des atomes qui possèdent un électron non apparié aussi appelé électron célibataire dans la couche externe. S'il se forme un électron célibataire, alors il existera un nombre impair d'électrons puisque les électrons vont normalement par deux.

Les protons possèdent une charge électrique positive, les électrons une charge électrique négative. Les électrons tournent autour de la masse centrale (noyau), constituée de protons et de neutrons. Les neutrons se nomment ainsi car ils sont neutres, ils ne possèdent pas de charges électriques.

Prenons l'exemple de l'hélium. Cet atome est constitué de 2 électrons tournant autour d'un noyau, lui formé de 2 protons et 2 neutrons. Si l'un des électrons part, l'électron restant n'aura plus de partenaire. Nous obtenons alors un radical libre, car il possède bien un nombre impair d'électron 1 en l'occurrence dans la couche externe la seule couche dans notre cas. Il est cependant très difficile de prendre un électron à l'hélium car il est connu pour être très stable.

Une autre définition qu'il est bon de connaître est celle de l'ion. Un ion est un atome qui possède une charge électrique globale, c'est-à-dire un atome avec soit une charge positive soit une charge négative.

Lorsqu'un atome dispose de moins d'électrons charges électriques négatives que de protons charges électriques positives, cet atome possède davantage de charges électriques positives que de négatives. Il est alors dit chargé positivement.

Parce qu'il est positivement chargé, cet atome attire tout électron disponible de charge négative. En effet, les opposés s'attirent.

Vous devriez bien comprendre la notion de radicaux libres. En résumé, il s'agit simplement d'un atome avec un électron célibataire qui n'est pas apparié à autre électron dans la couche externe. Il manque un électron à cet atome. Les RL sont-ils toujours des atomes ? Non. Il peut également s'agir d'une molécule formée de 2 atomes ou plus.

Les radicaux libres sont des atomes ou molécules qui contiennent des électrons célibataires. Puisque les électrons tendent fortement à exister par pairs plutôt que de rester seuls, les RL attirent tout électron appartenant à d'autres atomes. Ces derniers deviennent des RL secondaires à leur tour, créant ainsi une réaction en chaîne qui peut causer des dégâts biologiques considérables. 

Le docteur Denham Harman a été le premier à proposer une théorie du vieillissement lié à la réactivité chimique non spécifique des radicaux libres. Ces derniers provoquent le vieillissement en causant des dégâts biologiques aléatoires.

L'idée du docteur Harman a été confirmée par beaucoup d'expériences, et elle est désormais considérée comme une théorie majeure du vieillissement. La théorie du docteur Harman implique que les antioxydants tels que la vitamine C et la vitamine E, qui empêchent les radicaux libres d'oxyder c'est-à-dire de retirer des électrons les molécules biologiques sensibles, ralentissent le processus de vieillissement.

Le docteur Harman a lancé sa théorie en montrant, pour la première fois, que nourrir des mammifères avec divers antioxydants allongeait leur durée de vie.

Par quels mécanismes les radicaux libres causent-ils des dégâts et des maladies ?

Ne décrochez pas. Cette espèce chimique contribue à beaucoup de maladies différentes. Du point de vue chimique, une substance est oxydée quand les électrons sont retirés ou quand ils sont ajoutés. Toutes les réactions chimiques impliquent un transfert d'électrons. Le corps génère de l'énergie en oxydant progressivement la nourriture d'une manière contrôlée et en la gardant sous forme d'énergie potentielle chimique molécule appelée ATP, adénosine triphosphate.

Ironiquement, ce mécanisme qui génère de l'énergie et qui est si essentiel à la vie peut aussi causer des dégâts aux cellules. L'oxydation des aliments est comme un feu maîtrisé qui libère de l'énergie, mais dont des étincelles jaillissent parfois, faisant potentiellement des dégâts.

Dans cette analogie, les étincelles sont les électrons libres qui s'échappent du système de transport. En s'échappant, ces électrons célibataires forment des molécules-radicaux libres qui présentent une réactivité chimique et sont hautement instables.

Ces molécules-radicaux libres qui réagissent rapidement avec d'autres molécules, amorçant une réaction en chaîne de formation de RL, similaire en quelque sorte à une explosion atomique. En effet, une molécule à qui il manque un électron va désespérément vouloir capter un autre électron pour combler le vide. Ce radical libre va donc voler un électron à une autre molécule qui en aura moins besoin qu'elle, et va alors devenir stable à nouveau. Mais à présent l'autre molécule est devenue un radical libre à son tour. Cette réaction en chaîne peut durer un moment. Ce phénomène est donc appelé réaction en chaîne de RL.

Les membranes cellulaires sont constituées de lipides insaturés. Les molécules de lipides insaturés des membranes cellulaires sont particulièrement susceptibles au processus de formation de radicaux libres, et contribuent donc à la réaction en chaîne incontrôlée.

Le dommage oxydatif, un autre nom pour la réaction chimique que provoquent les RL, peut mener à une décomposition, voire une solidification des lipides, créant ainsi des parois cellulaires. Si la paroi cellulaire est solidifiée peroxydation des lipides, alors il devient impossible pour la cellule de se fournir correctement en nutriments, de recevoir des signaux des autres cellules comme l'ordre d'activer un neurone. Beaucoup d'autres activités cellulaires peuvent être affectées. En plus de ces parois cellulaires, d'autres molécules biologiques sont également susceptibles d'être endommagées, comme l'ARN, l'ADN et les enzymes.

Le lieu principal où les radicaux libres font des dégâts est l'ADN trouvé dans les mitochondries. Ces dernières sont de petites régions entourées par une membrane dans les cellules. Elles produisent les composés chimiques que les cellules utilisent comme source d'énergie. Les mitochondries sont les usines d'énergie des cellules.

Chaque cellule contient un nombre gigantesque de molécules appelées ADN. L'ADN fournit les instructions chimiques pour qu'une cellule fonctionne. L'ADN se retrouve dans le noyau de la cellule, qui sert de centre de commandement à la cellule, ainsi que dans la mitochondrie. La cellule répare automatiquement la plupart des dégâts causés à l'ADN du noyau. Cependant, l'ADN dans la mitochondrie ne peut pas être facilement réparé.

Ainsi, les dégâts considérables causés à l'ADN s'accumulent dans le temps et éteignent les mitochondries, ce qui cause la mort des cellules et le vieillissement de l'organisme.

Le processus de génération de radicaux libres peut de cette manière perturber le fonctionnement de la cellule à tous les niveaux. Les dégâts causés par les RL constitueraient un mécanisme de base de dégradation des tissus. Les RL causent des dégâts au niveau cellulaire.

Plus il y a de métaux toxiques dans votre corps, plus grande est l'activité des radicaux libres. Voilà maintenant où le bât blesse. Les métaux lourds dans votre organisme multiplient ces réactions en chaîne des milliers, voire des millions de fois. Quand une molécule-radical libre heurte un atome métallique dans votre corps, son effet est beaucoup plus grand. Il est donc très important de vous débarrasser des métaux toxiques de votre corps par chélation.

Les radicaux libres augmentent en activité et en nombre lorsqu'ils rencontrent des métaux toxiques dans votre corps. Les métaux toxiques causent donc la création de RL. Il y a quelques centaines d'années, nous n'avions pas à subir la présence de métaux toxiques dans notre corps comme aujourd'hui, et nous n'avions pas une exposition si grande aux RL.

Si vous retirez les métaux toxiques du corps, vous réduirez grandement l'activité et le nombre des radicaux libres. Les agents environnementaux sont clairement à l'origine des problèmes de RL. La toxicité du plomb, des pesticides, du cadmium, de la radiation ionique, de l'alcool et de la fumée de cigarette pourrait être due à leur capacité à générer des RL.

Maladies du coeur et radicaux libres

Parlons maintenant des impacts des RL sur les maladies du coeur. De moins en moins de chercheurs pensent qu'un taux élevé de matières grasses ou de cholestérol dans une alimentation soit la principale cause de maladies du coeur. Les chercheurs qui travaillent pour des entreprises vendant des médicaments très chers pour baisser le taux de cholestérol ont quant à eux une opinion toute différente, bien évidemment.

Selon beaucoup d'experts en chimie, la principale cause des maladies du coeur est les dégâts causés par les radicaux libres aux cellules individuelles des artères. Ces dégâts causés par les RL ne peuvent pas être évités ou soignés pas encore par un médicament, quel qu'il soit. En fait, la plupart des médicaments génèrent davantage de RL dans le corps.

Le rôle des antioxydants

Pour combattre la réaction en chaîne des radicaux libres, le corps utilise les antioxydants (puits chimiques d'électrons) qui éteint le feu biochimique. Les enzymes tels que la glutathion peroxydase, la catalase et la superoxyde dismutase, ainsi que les vitamines C, E, A, le beta-carotène et la coenzyme Q10 font partie de ces antioxydants.

23 aliments riches en antioxydants à manger pour vivre longtemps

Les antioxydants sont très bénéfiques. Voici une liste de 20 aliments qui en sont riches que vous devriez consommer pour vivre longtemps.

Les chercheurs du département nutrition de l'université de Leeds Grande-Bretagne a établi une liste de 20 aliments riches en antioxydants, essentiels pour une vie alimentaire saine, et recommande à tout le monde de les consommer régulièrement pour allonger leur durée de vie.

La clé de l'utilité de tous ces aliments qui rallongent la durée de vie repose dans leurs antioxydants, des composés qui aident à prévenir l'endommagement des cellules, ce qui ralentit le processus de vieillissement et aide à prévenir les maladies cardiaques et de certains cancers.

Selon cette étude, les 20 aliments riches en antioxydants à manger en priorité pour vivre longtemps sont :

 

1) Pommes

Ces fruits contiennent beaucoup de polyphénols. La pomme possède une capacité antioxydante 7 fois supérieure à la banane et 2 fois supérieure que l'orange. En fait, les pommes sont le fruit le plus riches en antioxydants parmi les fruits populaires. Une pomme en apporte par ailleurs 2 fois plus qu'une tasse de thé infusé.

 

 

 

2) Mûres

Ces baies contiennent beaucoup d'anthocyanes. Les mûres sont connues pour soulager la goutte, la diarrhée, les douleurs de gorge. En plus d'un grand nombre d'antioxydants nommés anthocyanes, elles contiennent beaucoup de vitamines C et E, qui sont connues pour combattre les radicaux libres (qui peuvent provoquer les maladies). Les mûres sont donc à manger à volonté pour vivre plus longtemps.

 

 

3) Thé noir

Ce type de thé contient une grande quantité d'un antioxydant appelé « théaflavine ». Le thé noir peut aider à prévenir le cancer de l'estomac, de la prostate et du sein. Certaines études suggèrent que le thé noir contient un composé appelé TF-2, qui cause les cellules cancéreuses à terminer leur vie tandis que les cellules normales ne sont pas affectées. Buvez donc régulièrement du thé noir pour vivre plus longtemps.

 

 

 

4) Bleuets

Contenant beaucoup d'anthocyanes, les bleuets restent l'une des plus grandes sources d'antioxydants chez les fruits et légumes.

 

 

 

 

 

5) Brocoli

Ce légume apporte beaucoup de polyphénols. Votre maman avait bien raison quand elle insistait pour que vous mangiez du brocoli pendant votre enfance. En plus des antioxydants, ce légume contient aussi beaucoup de vitamines A, C, ainsi que du calcium. Mangez alors du brocoli sans craintes afin d'allonger votre durée de vie.

 

 

 

6) Sons de céréales

Riches en fibres alimentaires et en acides phénoliques, le son de céréales réduit également le taux de cholestérol et est un aliment probiotique il combat l'infection bactérienne dans l'intestin.

 

 

 

 

7) Cerises

Ces petites baies rouges contiennent beaucoup d'anthocyanes. Les cerises aident à soulager la douleur de l'arthrite et de la goutte, à prévenir le cancer, à diminuer la perte de mémoire en contribuant à réguler le rythme circadien du corps. Si vous voulez vivre plus longtemps, n'attendez plus pour consommer plein de cerises.

 

 

 

 

8) Tomates cerises

Elles apportent beaucoup de quercétine aussi appelée quercétol, un antioxydant qui aide à lutter contre diverses affections y compris les maladies du coeur, les allergies, les maladies des yeux, certains cancers.

 

 

 

9) Café

Cette boisson contient des acides phénoliques. Boire du café en modération sans ajouter trop de sucre peut prévenir la maladie de Parkinson et le cancer du côlon.

 

 

 

 

10) Canneberges

Ces fruits juteux apportent beaucoup de procyanidines aussi appelées procyanidols. Les canneberges sont depuis longtemps vantées pour leur aide dans le traitement contre les infections de la voie urinaire. Elles contribuent également à prévenir les maladies du coeur et des congestions cérébrales.

 

 

 

11) Chocolat noir

Bonne nouvelle pour les fans de chocolat, les types de chocolats qui contiennent plus de 70% de cacao solide offrent beaucoup d'épicatéchine. Le chocolat noir est reconnu comme disposant de nombreuses qualités qui sont bénéfiques à la santé. Il est notamment riche en fer, calcium, potassium et de nombreuses vitamines.

 

 

 

 

12) Thé vert

Ce type de thé apporte beaucoup de polyphénols. Le thé vert est utilisé dans la médecine chinoise depuis des milliers d'années, mais a connu de nouveau de l'engouement récemment dans les pays occidentaux. Les chercheurs ont découvert que le thé vert peut inhiber la croissance de cellules cancéreuses ainsi que diminuer le taux de cholestérol. Buvez du thé vert au moins aussi régulièrement que le thé noir afin de vivre plus longtemps.

L’extrait de thé vert protège de l’obésité

Dans la catégorie des nourritures débordant d’antioxydants, le thé vert a une place de choix. On a pu voir, ces quelques dernières années, l’explosion de popularité du thé vert.

En tant qu’aide diététique, il a la capacité de brûler la graisse, purifier les toxines et stimuler le métabolisme, ce qui permet d’accélérer la vitesse à laquelle les calories sont brûlées chaque jour.

En plus de la perte de poids, le thé vert aide le corps à écarter certains cancers et à combattre les maladies cardio-vasculaires.

 

13) Oranges

Ne se contentant pas d'apporter beaucoup d'hespéridine un flavonoïde naturel utilisé entre autres pour traiter la fragilité des capillaires sanguins, les oranges délivrent aussi un paquet de vitamine C de grande qualité. L'hespéridine favorisant un coeur en bonne santé, vous n'avez plus aucune raison de ne pas manger beaucoup d'oranges pour vivre plus longtemps.

 

 

 

14) Pêches

Ces fruits contiennent beaucoup d'épicatéchine et d'acides phénoliques. Les pêches sont non seulement pauvres en calories, mais apportent également beaucoup de vitamine C et de bêta-carotène, qui forment la vitamine A dans le corps. Si vous voulez garder la pêche et vivre plus longtemps, mangez ce fruit avec régularité.

 

 

 

15) Prunes

Contentant beaucoup d'épicatéchine et acides phénoliques, les prunes apportent des bienfaits similaires aux pêches.

 

 

 

 

 

16) Framboises

Non seulement ces baies sont très délicieuses, mais elles apportent aussi beaucoup d'anthocyanines et d'acides ellagiques un polyphénol antioxydant, capables d'aider à prévenir le cancer.

 

 

 

17) Raisins rouges

Contenant beaucoup d'anthocyanes et acides phénoliques, les raisins rouges puisent leur secret dans la peau de couleur foncée. Plus la couleur de peau de ces raisins rouges est foncée, plus grande est la concentration en flavonoïdes luttant contre le cancer dans ces raisins rouges. La même chose vaut pour le vin rouge en comparaison avec le vin blanc. Les raisins contiennent également du resveratrol, un antioxydant qui produirait des effets similaires à ceux d'un régime amaigrissant.

 

 

 

18) Oignons rouges

L’oignon rouge et seulement lui ! Est très riches en Quercétine, un polyphénol aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. D’après les résultats d’études menées par l’INRA, la Quercétine ralentit la perte osseuse due à la ménopause tant sur la rigidité que sur la densité de l’os.

 

 

 

19) Épinards

Ces légumes contiennent beaucoup de polyphénols. Mangez les épinards sans retenue pour vivre plus longtemps.

 

 

 

 

20) Fraises

Ces baies sont très riches en anthocyanes et en acides ellagiques. Les fraises peuvent aider à combattre diverses maladies y compris les maladies du coeur et les malformations congénitales.

 

 

 

 

21) La grenade : le super fruit

La grenade est un autre puissant antioxydant. Elle est considérée comme un « super fruit » car elle augmente l’énergie, fait diminuer la pression artérielle et empêche les maladies cardio-vasculaires. C’est une source abondante de nutriments qui permet de maîtriser l’obésité.

Le resvératrol comme allié du cœur

Parmi les nombreux nutriments et antioxydants bénéfiques qui peuvent être trouvés dans le vin rouge, le resvératrol est le plus connu.

Il a été prouvé scientifiquement que cet antioxydant populaire améliore l’état de santé général, et plus particulièrement la santé cardio-vasculaire.

 

22) Les légumes feuillus vert foncé protègent de l’obésité

Les légumes feuillus à couleur vert foncé protègent le corps des risques d’obésité grâce à leur haute teneur en antioxydants. Parmi ces légumes très efficaces, on trouve le brocoli, le chou frisé, les épinards et les choux de Bruxelles. Grâce à leurs avantages en matière de perte de poids et à d’autres bienfaits pour la santé, les légumes verts feuillus sont d’excellents aliments à incorporer dans n’importe quel régime.

Ces composés antioxydants assurent diverses fonctions dans le corps, et c'est bien d'obtenir une combinaison d'autant de ces aliments à haute teneur antioxydants que possible tous les jours. De la sorte vous maximiserez leurs effets de prévention des maladies.

 

23) Les haricots possèdent des antioxydants extrêmement efficaces

Les haricots noirs, les haricots rouges, les haricots pinto et d’autres variétés encore possèdent des nutriments, protéines et antioxydants qui procurent toute une série de bienfaits pour la santé. Ils ont aussi la capacité de remplir rapidement l’estomac et apportent de « bonnes calories » et des fibres en abondance.

Il est évident que les antioxydants sont essentiels pour réussir tout type de régime diététique. Mais avant de vous embarquer dans un de ces régimes, il est important de planifier vos repas à l’avance. Ceux-ci doivent inclure au moins certaines des nourritures mentionnées ci-dessus. C’est en incorporant les bonnes nourritures dans un régime alimentaire que les gens atteignent leurs objectifs plus facilement. Et les bienfaits sur la santé apportés par ces antioxydants font toute la différence.

 

Saviez-vous que les ASPERGES, un ANTIOXYDANT qui est un ANTI-GUEULE-DE-BOIS ?

Il s’agit de l’Asparagus officinalis ou plus simplement d’un des 5 types d’asperges largement consommés dans le monde, déjà connu pour ses effets anticancéreux, antioxydants, antifongiques, anti-inflammatoires et diurétiques. Cette étude publiée en 2009 dans le Journal of Food Science, mais d’actualité avec les Fêtes de fin d’année, explique comment les acides aminés et certains minéraux des asperges peuvent soulager la gueule de bois et protéger les cellules hépatiques contre les toxines.

L’asperge a longtemps été utilisée en phytothérapie pour le traitement de plusieurs maladies sans qu’on en sache beaucoup sur ses effets sur le métabolisme cellulaire. Cette étude menée par des chercheurs de l’Université de Jeju (Corée) a analysé les composantes de jeunes pousses d’asperges et étudié leurs effets biochimiques sur des cellules hépatiques humaines et sur la souris.

La consommation chronique d’alcool entraîne un stress oxydant dans le foie, un stress oxydant impliqué dans la physiopathologie de nombreuses maladies comme des cancers, maladies cardiovasculaires et neuro-dégénératives et facteur essentiel dans la survenue des atteintes hépatiques liées à l’alcool. les acides aminés et les minéraux des asperges, en plus forte concentration dans les feuilles que dans les pousses atténuent de manière significative la toxicité cellulaire. Le traitement par extrait de feuilles d’asperges permet de réduire de 70% l’intensité du peroxyde d’hydrogène, un marqueur des espèces réactives de l’oxygène (ROS) qui se forment dans les cellules en conséquence de disfonctionnements cellulaires. De plus, l’extrait d’asperge double l’activité de 2 enzymes clés qui métabolisent l’éthanol.

L’asperge A. officinalis exerce donc bien des effets biologiques contre la gueule de bois et protège les cellules du foie contre les agressions toxiques. Et même les parties d’asperges qui sont généralement jetées, tels que les feuilles, ont un usage thérapeutique.

Il est préférable de consommer ces aliments riches en antioxydants en entier plutôt que de tenter de consommer un supplément en antioxydant ou un complément alimentaire en particulier, car il existe des composés dans les fruits qui ne sont pas pleinement étudiés, et personne ne sait quelles sont les quantités idéales de divers composés à consommer pour obtenir les meilleurs résultats sur le plan de la santé. Il vaut mieux donc consommer ces aliments contenant beaucoup d'antioxydants tels qu'ils sont.

Si vous mangez beaucoup de ces aliments tous les jours, ne vous attendez pas pour autant à vivre éternellement. Une trop grande espérance de vie n'est pas réaliste, parce que notre corps s'use lorsque nous l'utilisons dans notre vie de tous les jours. Même si nous donnons beaucoup d'antioxydants à notre corps, il s'usera malgré tout. Toutefois, une consommation régulière des 20 aliments que nous venons de lister devraient l'aider à moins s'user, c'est l'essentiel à retenir.

Que pensez-vous de ces 38 aliments riches en antioxydants pour rester jeune et vivre plus longtemps ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, sur tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.  

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir tout les mises à jours !
 

 

Rejoindre notre service unique de coaching en ligne, c’est prendre en main votre santé !

Vous trouverez également des astuces de pertes de poids, ainsi que des ressources de motivation dans notre zone membre totalement GRATUITE!

 

 

 

Si vous avez aimé, merci de le recommander

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn