Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

PERDRE DU POIDS PLUS RAPIDEMENT

 

 Conseils pour gérer les envies de manger impulsives et perdre du poids plus rapidement

 

L'envie de manger, souvent impulsive, n'est ni une fatalité ni à négliger. Mal maîtrisée, elle peut causer beaucoup de dommages au maintien de votre forme ou à votre objectif de perdre du poids.

Des spécialistes en science neurocomportementale de l'Université Rush suggèrent une approche pour la perte de poids qui découle de la perspective selon laquelle l'obésité est le résultat de processus neurocomportementaux (par lesquels le cerveau contrôle le comportement alimentaire en réponse à des stimuli de l'environnement). Cette approche, considèrent-ils, s'oppose aux approches actuelles qui misent sur la volonté pour faire les bons choix alimentaires. Ils présentent leur modèle dans le Journal de l'American Dietetic Association.

L'un des plus grands défis qui se présentent de nos jours aux suiveurs de régimes est de pouvoir résister aux envies de manger souvent impulsives et c'est ce qui fait empirer,  il s'agit de manger des aliments très caloriques, avant de craquer et se laisser aller à des orgies alimentaires.


Résister aux envies de manger reste souvent un énorme obstacle à passer pour beaucoup de personnes, mais cet obstacle peut évidemment être passé, et vous pouvez le faire. Nous vivons dans un monde de gratification instantanée. Vous pouvez obtenir à peu près tout ce que vous voulez maintenant, souvent sans même bouger de votre domicile commande par téléphone ou par Internet.

La récompense alimentaire est largement médiatisée par le système dopaminergique mésolimbique (un circuit nerveux aussi appelé circuit ou système de la récompense). La récompense alimentaire inclut à la fois le plaisir de manger et la motivation d'obtenir et consommer des aliments agréables au goût. Les personnes qui ont une plus grande sensibilité à la récompense ont des fringales plus fortes pour les aliments sucrés et gras. Cette sensibilité, couplée avec un accès facile à de savoureux aliments riches en calories, rend très vulnérable à la suralimentation et à la prise de poids.

Les envies de manger sont des désirs extrêmement puissants, et entièrement naturels. Nous sommes nés pour profiter de nos envies en tant que notre petit système d'autorécompense comme l'envie de se récompenser en mangeant après avoir fait des exercices physiques, ce qu'il ne faut surtout pas faire. Vous pouvez ressentir une envie de manger lorsque vous sentez une odeur, voyez ou pensez à quelque chose que vous aimez manger.

Voici un exemple d'envie de manger impulsive. Vous pourriez avoir un ami qui vit dans une ville voisine où il y a un excellent restaurant libanais. À chaque fois que vous visitez votre ami, vous finissez par vous retrouver dans ce restaurant libanais, que vous ayez faim ou non. Même lorsque votre ami a déménagé, vous vous surprenez à toujours revenir de temps en temps dans ce restaurant libanais. Mais vous finissez par déménager dans une ville située beaucoup plus loin, regrettant ce restaurant libanais. Quelques années après, quand vous êtes revenu par hasard dans la ville où il y a le fameux restaurant libanais, vous n'y êtes pas allé(e), l'envie ne vous a même pas traversé l'esprit. Vous aviez une envie de manger impulsive, mais le temps et l'éloignement des choses qui constituaient des éléments déclencheurs de votre impulsion vous ont fait perdre « l'impulsion ».

De nos jours, tout le monde peut avoir des envies de manger qui sont déclenchées à l'extérieur de sa conscience. Nous vivons dans une société submergée de publicités pour les aliments, nous voyons, entendons ou lisons sciemment ou inconsciemment plusieurs centaines de messages publicitaires en moyenne dont une partie non négligeable fait la promotion des aliments par jour.

Au-delà de l'intensité des envies de nourriture, il y a la capacité de supprimer les impulsions. Contrôler le comportement en dépit d'une forte motivation à manger est largement médiatisé par le cortex préfrontal du cerveau, qui est considéré comme important pour le contrôle de soi, la planification et le comportement orienté vers un but. La région dorsolatérale du cortex préfrontal s'active lorsqu'une personne choisit des aliments sains plutôt que des aliments plus savoureux.

L'impact du temps concerne le fait que la plupart des gens choisiraient de recevoir $200 immédiatement plutôt que $300 dans un an. Le plaisir immédiat de manger a un plus grand impact sur la prise de décision que les bénéfices plus lointains de la perte de poids.

L'obésité est grandement influencée par les vulnérabilités génétiques et l'environnement alimentaire toxique.

Vous ne pouvez pas vraiment mettre un terme à une envie de manger, vous avez besoin de les gérer. Apprendre à gérer vos envies de manger est impératif pour perdre du poids avec succès. Certaines personnes peuvent très bien gérer les envies de manger impulsives alors que d'autres jettent l'éponge 9 fois sur 10. Céder aux envies de manger trop facilement, sans même tenter de résister, peut entraîner d'autres comportements destructeurs qui pourraient mettre un terme à votre objectif de perdre du poids.

Voici des conseils pour gérer vos envies :

  • Retirer les aliments caloriques auxquels il est difficile de résister des environnements personnels, tels que la maison et le lieu de travail, afin de prévenir l'activation des circuits de récompense.
  • Limiter l'impact des processus de la récompense sur les choix alimentaires en faisant ses courses avec une liste d'épicerie ou en utilisant les épiceries en ligne.
  • Pratiquer des techniques de gestion du stress, car ce dernier favorise la suralimentation et l'obésité en amplifiant les processus de récompense alimentaire. Le stress est, avec la vulnérabilité génétique, un des principaux facteurs favorisant les dépendances.
  • Éviter les situations telles que les buffets et les restaurants qui défient le contrôle inhibiteur.
  • Se centrer sur l'atteinte de buts comportementaux à court terme, comme cuisiner un repas sain trois soirs par semaine, plutôt que de se centrer sur les objectifs de perte de poids à long terme.

Voyez en votre envie de manger ce qu'elle est réellement : un état de manque. Cela ne signifie pas que vous n'êtes pas motivé (e) pour perdre du poids. Cela ne signifie pas non plus que vous êtes en situation d'échec et ne pouvez pas vous passer de la nourriture. Enfin, cela ne signifie pas que vous allez nécessairement subir une rechute.

Une envie de manger veut tout simplement dire qu'un élément déclencheur a circulé dans votre cerveau en vous disant de réclamer quelque chose, rien de plus, et rien de moins.

Renseignez-vous sur vos éléments déclencheurs. Commencez à enregistrer des informations sur vos envies de manger, au moment même où vous les ressentez : le moment de la journée, l'odeur dans l'air, ce que vous voyez, et bien sûr ce dont vous avez envie. L'analyse de ces informations peut vraiment vous aider à relever le défi et à mieux résister.

Ce conseil fonctionne sur le même principe que de tenir un journal alimentaire pour perdre du poids.

Gardez en tête que les envies sont souvent de courtes durées. Nous avons tendance à décider trop vite lorsqu'il s'agit de donner satisfaction à nos envies de manger, à nos demandes de gratification instantanée.

Mettez en place un accord avec vous-même pour ne pas agir lorsqu'une envie de manger impulsive vous traverse l'esprit. Faites de sorte à résister au moins 10 minutes. Vous pouvez modifier la durée minimale pour résister, mais restez réaliste. 10 minutes sont plus que suffisantes. Entraînez-vous à vous engager immédiatement dans une autre activité afin de vous distraire de l'envie de manger impulsive. Faites une promenade, lavez la vaisselle, passez l'aspirateur, appelez un ami, etc. il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour détourner votre esprit de ses envies de manger.

Voici quelques petits trucs pour vous aider à résister à l’envie de grignoter :

  • Je bois un grand verre d’eau. La sensation de soif et la sensation de faim sont similaires.
  • Je me brosse les dents
  • J’ai sur mon frigo la photo de mon objectif
  • Je mâche un chewing-gum.

Rappelez-vous : « Je ne peux pas résister à l'envie de manger » est l'une des attitudes qui entravent votre perte de poids.

En conclusion, vous ne pouvez pas réellement arrêter d'avoir des envies de manger, mais vous pouvez arrêter d'y céder. Sachez que les envies de manger sont très souvent passagères, découvrez vos éléments déclencheurs, fixez une durée pour y résister fermement, et engagez-vous dans une autre activité pour ne plus y penser.

Que pensez-vous de ces conseils pour résister aux envies de manger impulsives? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, sur tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus. 

 

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir tout les mises à jours !
 

 

 

Rejoindre notre service unique de coaching en ligne, c’est prendre en main votre santé !

Vous trouverez également des astuces de pertes de poids, ainsi que des ressources de motivation dans notre zone membre totalement GRATUITE!

 

 

 

Si vous avez aimé, merci de le recommander

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn