Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Coupe-faim naturels pour mincir plus vite, et PERDRE DU POIDS RAPIDEMENT!


PERDRE DU POIDS RAPIDEMENT!

Avant d’entreprendre un régime avec son cortège d’interdits et de restrictions, avez-vous essayé de consommé des aliments naturel pour couper votre faim ?

En diminuant votre appétit, vous ingérez moins de calories, ce qui aide votre organisme à puiser dans ses réserves de graisse et facilite votre perte de poids. Il existe de nombreuses stratégies pour réduire votre appétit de façon naturelle.

Parmi les aliments que nous offrent la nature, il y en a qui coupent la faim de façon naturelle. On n’a donc plus besoin de recourir aux pilules magiques ou à la chirurgie esthétique pour perdre du poids. Il existe en effet une liste d’aliments coupe-faim qui suppriment complètement la sensation de faim tout en donnant un sentiment de satiété.

Quels aliments coupe-faim choisir ? 

 
LES AMANDES
 

Les amandes sont une excellente source de graisses saines et sont une excellente collation entre les repas. Notez que les effets coup-faim des amandes prennent environ une demi-heure avant de se faire sentir. Mangez donc des amandes avant d’atteindre une sensation de faim extrême autrement vous serez tentés de trop manger.

L’amande est un aliment “naturel”. Les bienfaits de l’amande sont nombreux : Anti-stress, énergétique, peau, cœur, circulation sanguine, régime minceur, transit, satiété : tout en un !
L’amande nous protège en contribuant à prévenir l’acidification de l’organisme, le protégeant des effets d’une nourriture déséquilibrée, trop riche en sucres simples, matière grasse et protéines animales.

Elle contribue aussi à prévenir l’ostéoporose, l’obésité, en favorisant la diminution du « mauvais » cholestérol, en rétablissant la vitalité des personnes qui souffrent de dénutrition ou en offrant une alternative sûre aux personnes allergiques à certains aliments (gluten, lactose…). L’amande sous ses diverses formes trouve naturellement sa place dans l’alimentation quotidienne.

Plusieurs études épidémiologiques et cliniques associent une consommation régulière de fruits à écale et oléagineux à divers bienfaits pour la santé tels qu’un effet hypocholestérolémiant, une diminution du risque de maladies cardiovasculaires et de diabète de type 2, une diminution du risque de calculs biliaires et d’ablation de la vésicule biliaire, et une diminution du risque de cancer du côlon chez la femme. La quantité de fruits à écale et oléagineux permettant d’obtenir ces bénéfices équivaut la plupart du temps à environ cinq portions d’une once (30 g) par semaine.

Les amandes sont composées à 50% de lipides, dont 35% sont des graisses mono-insaturées. Parmi ces graisses bénéfiques se trouve l’acide oléique : ce lipide sain pour l’organisme possède un fort potentiel énergétique, on en trouve beaucoup dans l’huile d’olive (60 à 80%). Les acides gras insaturés participent à la diminution du taux de LDL et par conséquent à la diminution du taux de cholestérol.
Parmi les 50% de matière grasse apportée par les amandes, on trouve aussi 10% d’oméga-6 sous le nom d’acide linoléique, un acide gras essentiel (ne pouvant pas être synthétisé par l’organisme). Pour finir, 5% des lipides sont des acides gras saturés provenant de l’huile de palme. Chez les amandes entières, les sucs salivaires et la mastication ne suffisent pas pour permettre une digestion optimale des nutriments et certaines graisses ne sont pas totalement assimilées. En d’autres termes, manger les amandes entières non-grillées permet d’éviter une partie des apports en lipides.

Manger des amandes ne fait pas maigrir directement, mais ces dernières sont connues pour provoquer rapidement la satiété grâce à leur haute densité nutritionnelle. Une petite faim au cours de la journée peut être atténuée avec une poignée d’amandes. Cet aliment est en quelque sorte un coupe-faim diététique qui doit remplacer les biscuits et viennoiseries afin de rassasier sainement l’organisme. Essayez de ne pas dépasser une vingtaine d’amandes par jour (soit 30g / jour), car une dose supérieure est susceptible de provoquer une prise de poids.

Parmi les nutriments apportés par les amandes se trouvent des sels minéraux : magnésium, manganèse, phosphore, potassium, cuivre, zinc. Le magnésium participe à la synthèse des protéines et à la contraction musculaire, le cuivre intervient dans la réparation des fibres musculaires brisées, et le fer favorise le transport de l’oxygène notamment pendant l’effort. Les amandes contiennent aussi des vitamines : E, B1, B2, B3, B9. La vitamine E est un puissant anti-oxydant qui augmente les défenses du système immunitaire en entourant les globules blancs et rouges d’une gaine protectrice.

Des études ont démontré que des apports en acides gras plus importants augmentent le niveau de testostérone. Cette hormone anabolisante est étroitement liée au développement et à la force des muscles. De plus les amandes contiennent des phytostérols : ces molécules empêchent la conversion de la testostérone en œstrogènes, assurant toujours une plus grande quantité de testostérone dans l’organisme, et donc un meilleur anabolisme.

On peut consommer des amandes au cours de la journée comme coupe-faim (pas plus de 30g). N’oubliez pas de les mélanger à d’autres aliments pour améliorer l’apport général en acides aminés (oeufs, fromage, viande). On peut aussi utiliser les amandes après une séance de musculation, leur haute densité nutritionnelle et leur effets stimulants sur la testostérone permet de stopper le catabolisme musculaire et de relancer l’anabolisme. Essayez de ne pas dépasser les 20g d’amandes en post-training. Encore une fois, choisissez des amandes entières et natures (non-grillées et sans sel ajouté).

L’huile d’amande douce naturelle est un remède pour certaines maladies. Etant riche en protéines et en vitamines A et B, l’huile d’amande douce stimule les fonctions intellectuelles particulièrement la mémoire. Elle est bénéfique pour la croissance, la constipation et les convalescences. De plus, elle lutte contre les vers intestinaux et adoucit les inflammations des voies digestives. Elle est également un tonique pour les yeux. Elle est tés efficace contre les rhumes, les toux sèches et les bronchites.

 
L’huile de pignon de pin

La consommation d’huile de pignon de pin stimulerait l’action des hormones chargées de véhiculer l’information « satiété » jusqu’au cerveau. L’huile couperait ainsi en partie l’appétit! C’est en tout cas la conclusion de chercheurs américains après une étude menée sur 18 femmes en surpoids. Une demi-heure après l’ingestion d’huile de pignon, leur appétit aurait diminué d’un tiers!

Les pignons de pin sont des graines comestibles des pommes de pin : elles constituent une bonne source de protéines, de graisse polyinsaturée bénéfique pour la santé et des fibres. Toutefois, ce n'est pas la graine elle-même qui nous intéresse, mais à l'huile qu'on en tire, car elle agit comme un modérateur de l'appétit.

Les graines mangeables du pin contiennent la plus grande quantité de protéines de toutes les noix ou graines. En Sibérie, les gens mangent traditionnellement une poignée de pignons lors d'un repas pour créer la satiété plus facilement.

Les pignons contiennent de l'acide pinolénique à ne pas confondre avec l'acide linoléique, une graisse poly-insaturée une bonne graisse qui stimule deux hormones puissantes capables de supprimer la faim la cholécystokinine et la peptide GLP-1. Ces deux hormones jouent un rôle important dans le signalement au cerveau que vous n'avez plus faim. Une étude américaine a trouvé que les participants qui consomment un extrait d'acide pinolénique ont réduit leur consommation alimentaire de 36%.

L'huile de pin contient un principe actif anorexigène qui est l'acide pinolénique : il stimule la libération d'hormone associée à la suppression de l'appétit ainsi que la satiété.

Consommez 30 minutes avant un repas une cuillère soupe d'huile de pignons de pin en vue d'absorber moins de calories et de mieux faire ressortir vos abdos cet été.

L'huile de pignon de pin est subtile et légèrement sucrée. Elle s'accorde à merveille avec l'avocat, associée à un jus de citron, ou encore en filet sur des poissons grillés. Elle est idéale pour émulsionner les nages de crustacés, les sauces diverses et plus particulièrement les sauces au vin, les potages tels que les minestrones et surtout pour préparer le pesto sauce au pistou.

L'huile de pignon de pin est très riche en acides gras polyinsaturés, qui en font une huile de santé, nutritive et énergétique.

Riche en phosphore, en vitamine B1 et en fer, elle constitue un apport essentiel dans l'effort intellectuel. Elle a une action bénéfique sur le système respiratoire : la toux, les bronchites chroniques, l'asthme et les ulcères.

Huile d'olive

Une autre manière naturelle de couper l'appétit consiste à traiter les graisses saturées qui font partie des mauvaises graisses. Quand des acides gras sains oméga-3 comme l'huile d'olive ou l'huile de lin touche les parois intestinales, ils libèrent l'hormone qui envoie des messages au cerveau en disant d'arrêter de manger. Alors quand vous faites vos courses, évitez d'acheter des graisses saturées. N'oubliez pas que toutes les graisses ne sont pas mauvaises. Il existe aussi des bonnes graisses.

Manger plus de bonnes graisses et moins de mauvaises graisses peut aider à maigrir durablement. Voici pourquoi et comment.

Manger plus de bonnes graisses peut aider à maigrir. Lutter contre la prise de poids en consommant les bonnes graisses n'est pas une idée neuve.

Si vous remarquez que votre tour de taille grandit, la graisse viscérale dans votre corps en est très probablement le coupable. Si vous voulez perdre du poids sérieusement et visez à assainir votre corps, apprendre à combattre la mauvaise graisse par la bonne graisse peut être la solution.

Que sont les mauvaises graisses et les bonnes graisses ?

Les graisses ont la réputation imméritée d'être un aliment mauvais pour la santé et à éviter pendant un régime pour maigrir. Cela est vrai en partie seulement. Les graisses saturées sont les mauvaises graisses pour la santé, et peuvent boucher les artères, provoquant des maladies cardiaques et les congestions cérébrales.

Les graisses saturées incluent les graisses hydrogénées huiles végétales liquides chauffées en présence du gaz d'hydrogène et les graisses trans, qui se trouvent couramment dans les pâtisseries et margarines commerciales. La graisse saturée est généralement solide à température ambiante température de la pièce dans laquelle elle se trouve. Elle se trouve dans les viandes animales, la peau de volailles, le lard, le beurre, la margarine dure, le fromage, le lait entier et n'importe quelle nourriture dans laquelle se trouvent ces ingrédients gâteaux, chocolat, biscuits, tartes, pâtisseries, etc.

Les conseils « d'éviter les graisses saturées » sont souvent mal interprétés et compris comme « éviter toutes les graisses ». Et pourtant, les bonnes graisses sont essentielles pour conserver une bonne santé et pour maigrir.


Les bonnes graisses sont les graisses non saturées : poly-insaturées et mono-insaturées. Ces bonnes graisses ou huiles présentent de nombreux avantages santé :

  • Les bonnes graisses transportent les vitamines liposolubles A, D, E et K dans tout le corps,
  • Les bonnes graisses amortissent et protègent les organes internes,
  • Les acides gras essentiels rendent service à votre coeur, à votre métabolisme et à votre système immunitaire,
  • Certains acides gras essentiels sont utilisés par le corps pour des fonctions structurelles, hormonales et électriques plutôt que pour l'énergie. Ces acides gras augmentent le taux métabolique et font brûler davantage de graisses, aidant la perte de poids,
  • La graisse est une source concentrée d'énergie.

Les graisses non saturées mono-insaturées et poly-insaturées sont habituellement liquides à température ambiante et proviennent surtout des sources végétales.

Qu'est la graisse viscérale ?

Les experts désignent par ce nom la mauvaise graisse qui rôde dans les profondeurs de votre corps et qui s'enveloppe autour des organes vitaux comme le coeur, le foie et l'estomac, les empêchant de fonctionner correctement. La graisse viscérale aide à déclencher la fabrication du cholestérol LDL le « mauvais cholestérol » dans le sang.

Quand le mauvais cholestérol s'accumule dans les artères, il forme une substance cireuse qui s'attache aux parois des vaisseaux sanguins, rétrécissant les artères qui mènent vers votre coeur et votre cerveau. Cela augmente le risque de maladies cardiaques, de crises cardiaques et de congestions cérébrales.

La graisse viscérale cachée est liée au diabète, à l'hypertension, au cancer du sein. Elle peut aussi déclencher l'inflammation systémique chronique, qui est une maladie dépourvue de symptômes mais qui pourrait être la cause d'une foule de maladies dangereuses.

Que pouvez-vous faire contre la mauvaise graisse ?

Des études ont montré que les gens qui mangent beaucoup de bonnes graisses comme les graisses mono-insaturées risquent moins de succomber à une maladie cardiaque. 

Les bonnes graisses comme les graisses mono-insaturées diminuent le taux de cholestérol global ainsi que le taux de cholestérol LDL le « mauvais cholestérol » dans le sang, tout en augmentant le taux de cholestérol HDL le « bon cholestérol ».

Manger davantage de ces bonnes graisses peut aider à maigrir selon diverses études scientifiques. Les aliments qui sont riches en graisses mono-insaturées sont les noix, les cacahuètes, les amandes, les pistaches, les avocats, l'huile d'olive, l'huile de colza, les graines de potiron, les graines de sésame. Les margarines mono-insaturées et autres aliments à tartiner à base de ces bonnes graisses sont désormais disponibles un peu partout pour remplacer le beurre.

Manger davantage de graisses poly-insaturées peut aussi contribuer à la perte de poids.

Les meilleures sources de graisses poly-insaturées sont l'huile de tournesol, l'huile de maïs, l'huile de graines de lin, les noix, les graines de lin, les poissons. Cette famille de bonnes graisses inclut le groupe d'acides gras oméga-3 une sorte de bonnes graisses super saines, qui sont anti-inflammatoires. Sachez aussi que votre corps ne peut pas fabriquer d'oméga-3, et qu'il faut donc les obtenir à partir des aliments.

Les meilleures graisses/huiles viennent des sources végétales vierges non raffinées ou des poissons gras. Il s'agit aussi d'excellentes sources d'oméga-3. 

  •  Pour la cuisine, choisissez l'huile d'olive extra vierge,
  • Pour les salades, choisissez l'huile de lin, l'huile de colza, l'huile de soja, l'huile d'olive extra vierge, l'huile de germes de blé, l'huile de noix, l'huile de graines de chanvre,
  • Manger régulièrement des portions de poissons gras comme le saumon, le maquereau, la sardine, le thon, le hareng.


 Manger plus de bonnes graisses pour maigrir  à retenir

  • Les experts recommandent que 30% au maximum des calories totales consommées par jour proviennent des graisses les bonnes graisses dans la mesure du possible. Si vous consommez 1 500 calories quotidiennement, vous pouvez donc manger 50 grammes de graisse au maximum par jour. Sur ces 50 grammes, vous devriez tenter à tout prix de ne pas manger plus de 1/3 en graisses saturées mauvaises graisses, soit 16 grammes de mauvaises graisses par jour au maximum,
  • Des études ont prouvé que si vous parvenez à manger plus de bonnes graisses comme les graisses mono-insaturées, vous pourrez réduire la masse graisseuse au ventre, qui reste la graisse la plus difficile à faire partir, à la fois chez les hommes et chez les femmes,
  • Les femmes ont plus de problème pour perdre de la mauvaise graisse que les hommes, parce qu'elles possèdent un plus grand pourcentage de cellules graisseuses dans leur corps,
  • La génétique peut être responsable de 60% de notre poids corporel, surtout au niveau de la mauvaise graisse du ventre,
  • La combustion des calories ralentit après l'âge de 40 ans parce que le métabolisme freine lorsque nous prenons de l'âge. Faire de l'exercice entre autres aide à augmenter le taux métabolique,
  • Pour assurer une bonne santé du coeur, tentez de composer votre alimentation avec 20 à 25% de graisses. Si vous avez un taux de cholestérol élevé, vous devez réduire votre consommation de graisses saturées mauvaises graisses à un minimum et manger le moins d'aliments riches en cholestérol possible,
  • Préparez votre propre salade : les vinaigrettes de salades commerciales sont souvent riches en graisses saturées, composés chimiques malsains et faites avec des huiles de qualité inférieure. Créez vos propres assaisonnements avec de l'huile d'olive ou l'huile de sésame extra vierge pressée à froid, et vos herbes favorites,
  • Consommez moins des viandes riches en graisses saturées comme le boeuf, l'agneau, ainsi que les produits laitiers. Si vous aimez trop manger les produits laitiers, privilégiez les fromages au lait écrémé ou allégés en matières grasses comme la mozzarella. Choisissez de préférence les viandes maigres sans peau ni graisse, qui apportent moins de graisses saturées.

Pourquoi les bonnes graisses aident-elles à maigrir et sont-elles essentielles à une bonne santé ?

Le corps humain utilise les acides gras pour faire beaucoup de choses, de la construction des membranes cellulaires à l'exécution des fonctions clés dans le cerveau, les yeux et les poumons. Voici un bref aperçu des fonctions des graisses :

  • Cerveau : les graisses constituent 60% du cerveau et sont essentielles au fonctionnement du cerveau (capacités d'apprentissage, mémorisation, humeurs, etc.). Les graisses sont également primordiales pour les femmes enceintes, puisqu'elles sont constitutives au développement du cerveau du foétus,
  • Cellules : les acides gras aident vos cellules à rester mobiles et flexibles, capables d'assurer leur responsabilité dans la construction des membranes cellulaires,
  • Coeur : 60% de l'énergie de notre coeur s'obtient en brûlant les graisses. Des graisses spécifiques sont aussi utilisées pour aider le coeur à battre à un rythme régulier,
  • Nerfs : les graisses composent les matériaux qui séparent et protègent les nerfs, isolant les pulsions électriques et accélérant leur transmission,
  • Poumons : l'agent tensioactif du poumon, qui nécessite une grande concentration en graisses saturées, permet aux poumons de fonctionner et de les empêcher de s'effondrer,
  • Yeux : les graisses restent essentielles au fonctionnement des yeux,
  • Digestion : les graisses présentes dans un repas ralentissent le processus de digestion afin que le corps dispose de davantage de temps pour absorber les nutriments. Les graisses aident à fournir un niveau d'énergie constant et à garder le corps rassasié pendant plus longtemps. Les vitamines liposolubles (A, D, E et K) peuvent être absorbées uniquement si la graisse est présente,
  • Organes : les graisses amortissent et protègent vos organes internes,
  • Système immunitaire : certaines graisses soulagent l'inflammation, aidant votre métabolisme et votre système immunitaire à bien fonctionner et à rester en bonne santé.
 Les légumes verts

La prochaine stratégie consiste à se tourner vers les légumes verts comme la laitue, le chou, bokchoy, et d’autres légumes à feuilles. Ils ont si peu de calories que dans mon propre régime, je ne les aie même pas comptés. C’est vrai: je me permets de manger une quantité illimitée de tous les légumes à feuilles vertes, sans même compter le nombre de calories que j’ai consommé. Ils sont de très bon en coupe faim naturels !

Votre organisme prend autant de calories pour les digérer que vous les aliments eux-mêmes en contiennent. Et pourtant, ils remplissent votre estomac et vous font vous sentir plein, ils éteignent les signaux de la faim dans votre cerveau. Vous avez peut-être déjà entendus des gens les appelés des « aliments riches en calories négatives. »

Vous pouvez consommer ces légumes à feuilles vertes de plusieurs manières. La plupart des gens n’aiment pas les manger nature. Au lieu de cela, vous pouvez remplir un très grand bol (je parle de l’équivalent d’un bol à salade) avec de la laitue et de la salade, ajouter ensuite seulement 100 calories de vinaigrette. Vous pouvez trouver des vinaigrettes faible en calories et bien sûr essayez d’éviter le MSG, le sirop de maïs riche en fructose, et d’autres ingrédients dans les vinaigrettes. Il ya beaucoup de très bonnes vinaigrettes qui ont seulement 25 calories par cuillère à soupe. Avec ces coupes faim, vous pouvez mettre quatre cuillères à soupe de vinaigrette sur votre salade et commencer à grignoter. En quelques minutes, vous vous sentirez tout à fait rassasié, pourtant vous aurez uniquement consommé 100 calories. Rappelez-vous, nous ne comptons pas les calories pour les légumes à feuilles vertes tellement ils en ont pas. Vous ne compter que les calories de la vinaigrette. C’est une excellente façon de remplir votre estomac et d’arrêter les signaux de faim en prenant que 100 calories.

Une autre stratégie avec les légumes verts, c’est de les faire sauter dans une poêle sans huile. Il suffit d’utiliser de l’eau et des arômes tels que les oignons, l’ail et la sauce de soja. Il suffit de faire sauter tous les légumes verts que vous voulez, ajouter les épices et les manger. Je ne compte pas les calories de l’oignons, de l’ail, ni ceux de la sauce soja, aucun de ces épices ont une densité calorique très élevé. En conséquence, ce repas peut couper votre faim pour plus ou moins zéro calorie. Encore une fois, c’est une excellente façon de réduire votre appétit sans consommer de grandes quantités de nourriture riche en calorie.

Les meilleurs légumes verts

Ces aliments sont bons pour la santé et beaucoup de gens le savent. Mais connaissez-vous les légumes verts à manger en priorité ?

Le moins qu'on puisse dire, c'est que les légumes verts n'ont pas toujours été populaires. Vous avez probablement déjà tourné votre tête en repoussant votre assiette lorsque vos parents présentaient une assiette de brocoli ou de laitue romaine quand vous étiez enfant.

Mais ce que vous ne saviez pas à l'époque était que le légume vert, surtout les légumes à feuilles comme l'épinard, le navet, etc., sont d'incroyables sources d'antioxydants, de vitamines, de minéraux et de fibres.

Nous savons tous que ce type d'aliment est bon pour vous, mais quels sont ceux qui sont les meilleurs à manger.

Roquette

Il s'agit d'un végétal à feuilles comestible d'origine méditerranéenne. La roquette sent fort et a un goût poivré, est riche en vitamine C luttant contre le cancer et en potassium bon pour le coeur. Utilisez ce légume vert à la place du basilic pour créer un savoureux pesto à la roquette.

 

Brocoli

Quand votre maman vous disait pendant l'enfance de manger votre assiette de brocoli, elle vous a aidé à savoir couper l'appétit, à contrôler votre appétit. Manger des légumes verts riches en fibres de préférence crus peut réduire les envies de manger et favoriser une digestion saine. Le brocoli peut vous permettre de couper l'appétit facilement, et vous n'aurez aucun mal à bien suivre un régime pour maigrir avec ce légume.

Le brocoli est un super légume vert. Non seulement le brocoli est riche en plusieurs dizaines de vitamines comme la vitamine A et la vitamine C mais il contient aussi du calcium, des fibres, de la vitamine B6 qui sont tous bons pour combattre les maladies dégénératives et le cancer.

Brocoli rapini

Ce légume vert à feuilles est un ingrédient populaire dans la cuisine italienne grâce à son goût robuste et plein de parfums. Le brocoli rapini tient son nom de sa fleurette qui ressemble à du brocoli normal, mais est en fait plus proche du navet.

Comme le chou, le rapini est aussi connu pour combattre certains cancers grâce à ses grandes quantités de produits phytochimiques des produits chimiques végétaux qui apparaissent de manière naturelle. Une portion de 100 grammes de brocoli rapini fournit plus de la moitié de vos apports quotidiens recommandés en vitamine A et vitamine C, et constitue une excellente source de folate qui protège des malformations pendant les grossesses et des maladies cardiaques, de fibres et de calcium.

Le brocoli étant un peu amer, vous pouvez adoucir son goût en le faisant bouillir avant de le faire sauter dans de l'huile d'olive.

Épinard

Le légume vert favori de Popeye est populaire depuis longtemps grâce à sa grande valeur nutritionnelle. L'épinard pousse surtout aux Etats-Unis et en Asie.

Si vous ne souhaitez garder qu'un seul légume à manger quotidiennement, choisissez l'épinard. Le goût de légume frais de l'épinard est chargé d'antioxydants, de fer, de folate et de magnésium, toutes sortes de bonnes choses qui ralentissent le processus de vieillissement et prévenir les maladies dégénératives comme l'arthrite. L'épinard contient également des fibres et du calcium.

Quand il fait trop chaud en été, mangez une soupe de poulet aux épinards soupe à manger froide.

Feuilles de chou

Les feuilles de chou appartiennent à la même famille végétale que le brocoli et le chou. Les feuilles de chou sont consommées partout dans le monde, le plus souvent en Afrique, en Espagne et au Brésil.

Riche en vitamines, ce légume vert fait partie des meilleurs aliments que vous pouvez manger. Il s'agit d'une superbe source de vitamine C et de fibres. Les feuilles de chou possèdent des antioxydants anti-inflammatoires, faisant de lui un légume à feuilles important pour les personnes souffrant d'arthrite ou d'autres maladies inflammatoires.

Des études récentes suggère également que les feuilles de chou présentent un mélange de propriétés anti-virales, anti-bactériennes qui aide à chasser lutter contre le rhume et les infections.

Laitue romaine

Si vous voulez éviter de trop manger, essayez de consommer une petite salade avant de prendre votre repas principal. Les fibres des salades aident à ralentir l'entrée du glucose « sucre » dans la circulation sanguine, vous faisant moins sentir la faim, donc aident à couper l'appétit.

Selon une étude américaine, quand 42 femmes ont mangé une salade simple de 100 calories avant de dîner, elles ont consommé 12% calories de moins pendant le dîner, même sans essayer de faire un régime ou de limiter leurs consommations caloriques.

La laitue romaine est une laitue vigoureuse et célèbre pour son rôle dans la salade César. Ce légume peut être mangé cru ou cuit. La laitue romaine a des origines grecques et fut transporté dans d'autres pays via Rome.

La laitue romaine est riche en vitamines (A, C et K), en folate et en potassium. Tout ceci excelle pour favoriser la santé de votre coeur et de vos poumons. Mangez donc des salades César plus souvent avec des assaisonnements allégés en matières grasses.

Chou frisé

Bien que qu'il n'ait pas une couleur verte mais une couleur allant du bleu au pourpre, le chou frisé est étroitement lié au chou avec ses feuilles finement frisées, ressemblant aux crinières et son goût naturel.

70 grammes de chou frisé fournissent les apports quotidiens recommandés en vitamines A, C et K. Les nutriments de ce légume vert contribuent à diminuer les risques de divers cancers (comme le cancer du sein, du côlon et des ovaires).

Faites sauter votre chou frisé avec des oignons et de l'ail pour préparer un plat d'accompagnement savoureux parfumé par l'huile d'olive ou du jus de citron. Vous pouvez aussi mélanger des jeunes pousses de chou frisé avec d'autres légumes dans des salades.

Bette

Avec des feuilles similaires à l'épinard ainsi qu'une tige épaisse et croustillante, la bette est une ramification de la famille des betteraves. Son goût légèrement salé et amer fait de lui un remplaçant chargé en nutriments aux épinards.

Pauvre en graisse et riche en fibres, 70 grammes de bette fournissent environ 22% de vos apports quotidiens recommandés en fer, et 36% de vos apports quotidiens recommandés en vitamine C. Manger ce légume vert est également une très bonne façon d'obtenir des protéines, du calcium, de l'acide folique, du potassium. Et la quantité généreuse de vitamine K contenue dans chaque morceau de bette garde vos os sains et forts aussi.

Bien que vous puissiez apprécier la bette crue dans des salades ou sandwiches, vous obtiendrez davantage de nutriments et de saveurs en cuisant la bette. Vous pouvez la servir simplement en lambeaux et braisée ou bouillie, ou l'ajouter à n'importe quel plat que vous auriez servi avec des épinards cuits en temps normal.

Bok Choy

Il s'agit d'une spécialité asiatique. Le bok choy est un légume avec des tiges épaisses et blanches, des feuilles vertes foncées. Vous pouvez faire sauter le bok choy ou ajouter ce légume vert dans des salades ou soupes. Vous pouvez également le manger seul après l'avoir cuit à la vapeur.

35 grammes de bok choy contiennent à peine 20 calories, tout en offrant 144% de vos apports quotidiens recommandés en vitamine A et 74% de vos apports quotidiens recommandés en vitamine C. Ses feuilles et tiges sont également chargées en calcium, magnésium, potassium et folate.

Similaire au chou, le bok choy reste croquant même quand il est cuit jusqu'à devenir tendre ce qui explique pourquoi il est très bon une fois sauté. Hâchez les feuilles et faites cuire à la vapeur ou bouillir, puis ajoutez des assaisonnements comme la sauce de soja, le gingembre ou le piment épicé. Vous pouvez également manger les tiges crues légèrement sucrées et croquantes.

L'Avocat

L’avocat est connu comme un aliment très calorique et déconseillé dans le cadre d’un régime. Cependant, ce fruit, plein de fibres et de graisses mono-insaturées favorables à la santé du cœur, a la capacité de réduire l’appétit lorsqu’il est consommé avec modération. En fait, les graisses qu’il contient, envoient l’information à votre cerveau que votre estomac est plein !

 

 

 

Cornichons

C’est vrai, les cornichons. Mais je ne parle pas des cornichons que vous trouvez dans une épicerie ordinaire. Presque tous les cornichons que vous trouverez dans les épiceries contiennent des colorants alimentaires artificiels. Vous voulez acheter des cornichons entièrement naturels comme ceux qui sont faites sans colorants ni arômes artificiels et qui ont un nombre de calories extrêmement faible. Un pot entier de cornichons peut vous donner seulement 50 calories environ et pourtant elles sont de parfait coupe faim naturels. De plus, ils prennent une quantité considérable d’espace dans votre estomac, ce qui vous coupera l’appétit.

Il suffit de ne pas acheter des cornichons contenant des sucres ajoutés ou des colorants artificiels. Certains cornichons sont, croyez-le ou non, chargés de sucre. Ils sont plus comme des concombres confits que les cornichons. Lisez les étiquettes des ingrédients pour être sûr de ce que vous achetez.

Soit dit en passant, pendant que vous mangez des cornichons, c’est un excellent moment pour prendre un peu de calcium et de suppléments minéraux. L’acidité des cornichons permettra d’accélérer l’absorption du calcium.

Les crudités

Également riches en fibres, les crudités calment la sensation de faim. À noter que leur consommation demande aussi un effort important de mastication. Or la mastication, justement, contribue aux signaux de satiété.

Si vous démarrez vos dîners avec une soupe de légumes, vous êtes certaine de manger moins ensuite car vous aurez ainsi rempli une partie de votre estomac.

La saison de la mâche arrive. Cette plante moelleuse est d'une richesse fantastique en vitamines, sels minéraux et oméga 3. Faites l'expérience un jour de démarrer un de vos déjeuners avec elle. Vous verrez qu'elle vous coupera en grande partie l'appétit.

Variez ces entrées coupe-faim : carottes râpées, dés de concombre au yaourt, tomates au basilic, poireaux vinaigrette, crudités mélangées, pamplemousse, tout cela est vite préparé, plein de vitamines, de sels minéraux, de fibres.

Le céleri

Avec l’arrivée du beau temps, nous mettons tous les bouchées doubles pour éliminer les kilos que nous avons accumulés pendant l’hiver pour pouvoir porter sans complexe des tenues légères. Si vous souhaitez adopter un régime naturel, lancez-vous dans un régime céleri.

Les vertus du céleri

Très pauvre en calorie et en glucide, le céleri est idéal pour lutter contre la cellulite. Coupe-faim avant tout, le céleri aide à réguler la quantité de nourriture consommée quotidiennement. Riche en fibres, il facilite la digestion et stimule le transit intestinal. Il favorise également la circulation sanguine, limitant ainsi les risques de développer un diabète ou des rhumatismes. Ce légume est aussi considéré comme un diurétique, un brûleur de graisse et un antioxydant. Il permet d’éliminer la majorité des sucres et des graisses qui ne sont pas assimilées par l’organisme. Enfin, le céleri contient certains minéraux indispensables à l’organisme comme le potassium et le calcium. Toutefois, il doit se consommer modérément, car un excès de minéraux use facilement les reins. Ce légume peut être aussi bien consommé cuit que cru. Idéal pour stopper les fringales, on croque du céleri à toutes heures ! Super diurétique, le céleri serait même utilisé pour dégager les voies respiratoire.

Le céleri-rave et le céleri-branche

Facilement reconnaissables, les légumes frais sont fermes et lourds au toucher et ne sonnent pas creux. Le plus souvent, on retrouve le céleri-rave et le céleri-branche dans les régimes. La partie comestible du céleri-rave est la racine, généralement consommée cuite, car elle est moins digeste en étant crue. Pour conserver et garder le croquant du céleri-rave, il suffit de le garder au frais dans un récipient hermétique. Également disponible en conserve, il peut être mélangé aux soupes et aux bouillons. Quant au céleri-branche, c’est une plante herbacée dont les feuilles et les branches se consomment crues ou cuites. Pour conserver le céleri-branche, il faut placer les tiges dans de l’eau légèrement salée. Et pour qu’il garde tout son arôme, rangez-le au frais dans des sacs isothermes.

Dans un régime, on donne souvent la préférence au bouillon ou au jus de céleri que l’on boira régulièrement tout au long de la journée. Il peut aussi être cuisiné comme un légume et pris à n’importe quel repas. En apéritif, on le consomme en bâtonnet croquant avec une sauce au fromage blanc allégé. Coupé finement ou râpé et arrosé de vinaigrette, il fera une entrée parfaite. Vous pouvez aussi le faire cuire à la vapeur ou le braiser et l’accompagner d’une viande maigre pour le déjeuner. Pour un repas plus sophistiqué, faites-en l’élément de base d’un gratin. Pour le diner, préparez une purée ou une soupe de céleri.

LA CAROTTE

ce sont de très bons légumes pour couper la faim grâce à leur fibre. Le poireau est aussi un légume amaigrissant. Il est peu calorique, riche en fibre et en vitamines. Le piment et les céleris sont des aliments coupe-faim moins caloriques.

 

 

Les lentilles

Riches en fer, en phosphore et en fibres, les lentilles dégustées au déjeuner permettent de tenir toute la journée sans fringales. Longues à être digérées, les lentilles sont donc un parfait coupe faim ! 

Reine des apports en minéraux, la lentille est riche en protéines végétales et en glucides. C’est un formidable « coupe faim » qui n’apporte que 89 kcal pour 100 g !
Riches en phyto-nutriments antioxydants (prévention des cancers hormonaux, en protéines, en fer, en vitamines, et en fibres), elle est l’alliée idéale pour toutes celles qui souhaitent faire un régime.

Protéines végétales

Soja, légumineuses, céréales sont des aliments très nutritifs qui vous calent et retardent l’apparition de la sensation de faim.

En effet, les protéines se digèrent lentement dans l’estomac. Comme elles y restent plus longtemps, elles augmentent la sensation de satiété. C’est la raison pour laquelle elles permettent de ne plus ressentir la faim.

Les aliments riches en protéines, et particulièrement la viande blanche (blanc de poulet, blanc de dinde, escalope de veau, jambon blanc) et certains poissons (thon, saumon), exercent un effet coupe-faim intéressant. 

Le Tofu

Le tofu est un coupe faim ! et oui … c’est une source riche de protéines et pas seulement pour les végétariens ! Le tofu a un taux élevé d’isoflavone, appelée génistéine, qui a été démontré comme un excellent suppresseur d’appétit, avec un apport calorique extrêmement faible. Pour le cuisiner facilement, introduisez du tofu dans votre alimentation quotidienne, en salade ou en galette. Un coupe faim des plus sains !

 

Le Wasabi

Avez-vous remarqué que vous mangiez généralement moins de sushis que ce que vous pensiez nécessaire pour vous rassasier ? Une des raisons est parce que les sushis sont faits à partir de poissons sains. Mais l’autre raison, c’est cette petite chose verte, fortement épicée : le wasabi ! Le « piquant » dans le wasabi supprime l’appétit et, en plus, est un anti-inflammatoire naturel. Alors … pas de sushi sans wasabi !

 

Le Jus de Légumes

Vous pensiez surement que boire un jus de légumes est un simplement un moyen d’incorporer plus de légumes dans votre alimentation ? C’est vrai, mais le jus de légumes a également de très bonnes propriétés quand il s’agit de rassasier. En fait, un jus de légumes avant le repas vous fera manger en moyenne 135 calories de moins. C’est donc aussi un coupe faim. Soyez seulement sûr de n’en boire que des variétés à faible teneur en sodium, moins susceptibles de vous faire "gonfler". Le jus de légumes, un coupe faim naturel simple et sain !

 

La pomme de terre

A la fois féculent et légume, la pomme de terre présente les avantages des deux familles: elle contient des sucres lents et des fibres. Les premiers, longs à digérer, sont forcément rassasiants. Ils se diffusent lentement et peuvent entretenir le sentiment de satiété jusqu’à 4 heures d’affilée. Quant aux fibres, elles ont l’avantage de gonfler et de prendre de la place dans l’estomac, ce qui limite les fringales.

Plusieurs idées reçues classent certains aliments bénéfiques pour la minceur dans le rang de ceux qui font gagner du poids. L’un d’entre eux, la pomme de terre, qui contrairement aux croyances populaires, constitue un élément plus que bénéfique d’un bon régime. Bien sûr, à condition de maîtriser certains aspects essentiels. Suivez le guide! 

La pomme de terre est une alliée remarquable pour perdre du poids rapidement.

La pomme de terre est un féculent ayant un pouvoir rassasiant exceptionnel. Elle est très riche en sucres lents et une grande teneur en fibres.

Une simple portion de 200 g suffit généralement à caler les appétits les plus féroces. Tout en apportant peu de calories, ce qui en fait un aliment de premier plan pour perdre du poids.

Riche de seulement 85 calories pour 100 grammes, la pomme de terre, par rapport aux autres légumes est riche en sucre lent, en amidon précisément. Sa qualité première consiste à renfermer une quantité considérable de vitamines et de minéraux essentiels. La pomme de terre renferme également beaucoup de fibres, précisément 10% des apports quotidiens recommandés. Les vertus lui revenant concernent la prévention des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de certaines maladies chroniques. Par ailleurs, il est également reconnu que la pomme de terre participe à la diminution du mauvais cholestérol dans le sang. 

Mais ses vertus ne s'arrête pas la. C'est également une source non négligeable de vitamine C, de minéraux. Notamment de magnésium élément indispensable au système nerveux et musculaire. Ce qui évitera le stress du à un régime pour perdre du poids.

Si elle n’est pas associée à d’autres aliments hypercaloriques, la pomme de terre joue à merveille le rôle de coupe-faim, et il n’y a aucune raison de s’en priver. En effet, le sucre lent libéré à sa consommation fait de la pomme de terre, un aliment qui rassasie vite. Mieux encore, cela fait durer cette sensation de satiété entre deux repas. Résultat : pas de risque de gain de poids avec la petite quantité absorbée et encore moins de grignotage entre temps. Les autres bons points pour le régime à base de pomme de terre: pas de risque d’hypoglycémie, peu de sensation de fatigue lié au régime, gain de masse musculaire et probabilité réduite de reprendre les kilos perdus. 

La pomme de terre contient également une quantité relativement importante de protéines pour un légume de 2 g pour 100g.

Pour en tirer le maximum de ses vertus pour perdre du poids. Évitez de l'éplucher, grattez juste un peu la peau. Vous garderez ainsi le plus de fibres qui assureront un meilleur transit intestinal pour perdre du poids.

Préférez également la cuisson à la vapeur pour bénéficier au maximum de ses atouts nutritionnels. 

Tout en ayant un apport modéré en calories pour perdre du poids.

Ce mode de cuisson peut vous assurer un sentiment de satiété durant quatre heures, car il a la particularité de garder un index glycémique bas et une valeur calorique tout à fait acceptable dans le cadre d'une alimentation pour perdre du poids.

La pomme de terre comme base de régime

Un régime à base de pomme de terre consisterait à prendre deux repas à base de pommes de terre durant la journée, idéalement au déjeuner et au dîner. Cuisiner deux plats différents si possible pour éviter la monotonie de la nourriture ingérée. Par exemple, privilégier la salade de pomme de terre à midi et s’offrir des pommes de terre au four ou une soupe de pommes de terre le soir venu. Ce régime peut se faire un à deux jours consécutifs par mois, et prendre d’autres repas équilibrés le reste du temps. Et bien sûr, faire du sport, boire beaucoup d’eau ou de thé vert pour éliminer et accélérer le processus d’amaigrissement. 

La pomme de terre, conseils pratiques d’utilisation

Avant d’ajouter des pommes de terre dans son panier de courses, il est essentiel de savoir certains points. Premièrement, faire attention à la variété de pomme de terre à choisir, trier suivant la couleur est le plus préconisé. Les pommes de terre aux couleurs bleu, violet ou rouge sont les plus riches en éléments bénéfiques: antioxydants, anticancérigènes, … Et bien sûr, opter autant que possible pour des patates bio. Bref, que de bienfaits attribués à la pomme de terre, surtout en diététique. Un seul conseil, oublier les idées reçues et apprécier de cuisiner et surtout de manger des pommes de terre sans stresser et sans craindre de grossir.

Pour terminer sur la pomme de terre, éviter les frites car son apport calorique double...

La Patate Douce

Selon les spécialistes de l’alimentation, cette pomme de terre contient un type spécial d’amidon qui résiste aux enzymes digestives, ce qui les fait rester dans l’estomac plus longtemps et donc, vous donne l’impression de satiété plus longtemps. De plus la patate douce est remplie de vitamine A et de vitamine C ! Vous auriez imaginé que la patate douce était un excellent coupe faim ?

 

 

 CHAMPIGNON KOMBUCHA

 

Vous pourriez avoir déjà vu du thé Kombucha dans certaines épiceries, une boisson fermentée qui peut aider la détoxification. Le thé Kombucha est bon pour couper l'appétit aussi, ce breuvage peut en outre vous donner un regain d'énergie. Essayez ce thé entre les repas pour encore mieux couper l'appétit.

 

 
LES FRUITS RICHES EN PECTINES

 

Les pectines sont des fibres qui, dans l'estomac, forment une sorte de gel augmentant la sensation de satiété. Certains fruits procurent une satiété plus importante que d'autres. C'est par exemple le cas de la pomme. À noter que comme les crudités, les fruits demandent un effort de mastication qui renforce encore leur pouvoir satiogène.

 

 

La pomme, alliée sûre d’un régime simple mais efficace

En parlant de régime minceur, les idées et les conseils surgissent de toute part, que cela vienne des livres de diététique, sur Internet ou de la part d’un nutritionniste. Parmi les meilleurs aliments reconnus et approuvés comme composant essentiel d’un régime alimentaire sain figure la pomme. Pour ses vertus qui ne sont plus à démontrer, une astuce clé est suggérée pour mincir à tout prix et de manière efficace: toujours avoir une pomme dans son sac pour servir de coupe-faim à tout instant! 

Pour apprécier au mieux les bienfaits que peut apporter le fruit du jardin d’Eden, il n’y a qu’à revoir son apport calorique qui ne dépasse jamais les 100 calories à chaque pomme croquée. Elle ne contient que très peu de sucre, de graisse, renferme beaucoup d’eau, assez de vitamine C et de vitamine A. Pour cette composition plus que bénéfique, la pomme collectionne les bienfaits: fruit-minceur par excellence, régulateur de sucre, régulateur de cholestérol, anti-cancérigène, sans oublier ses bienfaits sur la peau et sur les dents.

Les pommes de toutes les variétés vous aident à supprimer la faim pour un certain nombre de raisons. Tout d’abord, les pommes sont riches en fibres solubles et en pectine, ce qui vous aidera à vous sentir rassasié. Elles ont la propriété de stabiliser le taux de sucre dans le sang, ce qui calme l’appétit et d’augmenter votre niveau d’énergie. Enfin, les pommes demandent beaucoup de temps pour être mâchées, ce qui vous aide à manger plus lentement et donne à votre corps plus de temps pour réaliser que vous n’avez plus faim. La pomme est donc un coupe faim efficace et puissant à la portée de tout le monde.

La pomme, qui ne contient qu’une petite cinquantaine de calories. Mais ce n’est pas tout. Elles forment également un gel visqueux dans l’estomac qui, durant la digestion, piège les graisses consommées par ailleurs.

Très peu calorique (80 cal), elle dispose d’un fort pouvoir rassasiant grâce à sa richesse en fibres pectine et cellulose et sa teneur en eau 85%. Elle vous apporte en outre des vitamines B, E et C et de multiples minéraux et oligo-éléments, en particulier du potassium. D’autres fruits, comme la poire, les agrumes en général citron, orange, mandarine, pamplemousse, la prune, le cassis et les groseilles contiennent également un taux élevé de pectine, fibre naturelle qui forme un gel dans votre estomac, créant ainsi une forte sensation de satiété, sont d’excellents coupe-faim.

Le piège dans les régimes est souvent la contrainte de la perte de poids trop restrictive: compter les calories, peser ses aliments, quelle quantité pour ne pas mettre sa santé et sa vie en danger pendant son régime... Pour toutes ces raisons, les aliments diététiques, coupe-faim de préférence doivent somme toute figurer dans le menu. La pomme en fait partie. Bien plus que le fruit le plus consommé, la pomme constitue un véritable coupe faim naturel. Au moment où la faim se fait sentir, consommer une pomme rassasie immédiatement et diminue les envies de grignotages, encore plus si on la mange avec la peau car elle contient des fibres qui stimulent le transit intestinal. 

Question régime, deux principales cures à base de pomme sont à essayer, garantissant un résultat minceur efficace, obtenu de manière aisée et sans prise de tête.

  • Le régime dit des trois pommes qui consistent à consommer une pomme avant chaque repas, un au petit déjeuner, un au déjeuner et un au dîner. Le but est de tirer profit de la sensation de satiété offerte en mangeant la pomme. Tirer donc profit de la qualité coupe-faim de celle-ci pour diminuer la quantité du repas ingurgité.
  • Le mono-régime à base de pommes cuites au four, une diète où l’on remplace ses repas par des pommes cuites sans sucre, 1 à 3 fois par semaine, pendant 2 à 3 semaines. 

Pour tirer le maximum de ce beau fruit qu’est la pomme, adopter quelques gestes simples mais indéniablement utiles: bien laver le fruit à consommer avec la peau de préférence, et surtout choisir des pommes biologiques. Et d’ailleurs, rien n’est aujourd’hui plus accessible: des pommes, on en trouve toute l’année, surtout en automne et en hiver; et entre les variétés de pommes à croquer, le choix est dense. Bref, la pomme est avant tout un fruit riche et nutritif, mais à plus forte raison, un véritable trésor alimentaire. A consommer sans modération !

L'eau

L’eau et les produits à base d’eau comme le thé, en particulier le thé vert, ainsi que les soupes dont la teneur en fibres augmente l’effet rassasiant, diminuent la sensation de faim par le simple remplissage de votre estomac. Comme la sensation de réplétion intervient aussi dans l'appétit, celui-ci diminuera d'autant plus vite. L'eau est un très bon coupe-faim.

Parfois, une envie peut être réprimée avec juste un verre d’eau et il peut aussi vous garder hydraté en fait,  boire de l’eau avant de manger est une bonne pratique, car il arrive que les gens confondent la déshydratation avec  la faim. Si un verre d’eau ne vous coupe pas la faim, mangez une collation aux fruits et aux légumes qui ont une forte teneur en eau comme les pommes qui sont de bonnes sources de fibres ainsi, les pastèques ou les concombres.

Lorsque l'on boit un grand verre d'eau, ou toutes autres boissons non sucrées, les fibres gastriques se distendent, ce qui induit une diminution de la sensation de faim. Cet effet coupe-faim s'obtient donc par un mécanisme de remplissage de l'estomac. Attention toutefois, les liquides transitent rapidement par l'estomac, d'où un effet coupe-faim de courte durée. 

Si vous buvez un verre de 8 onces d’eau lorsque vous commencez à sentir la faim, vous trouverez qu’il supprime votre appétit dans presque tous les cas. Si vous venez de boire un verre plein d’eau et avez la discipline pour attendre 10 minutes, vous verrez que votre appétit est soit complètement disparu ou considérablement réduit.

Votre prochain choix, si l’eau ne fait pas l’affaire pour vous, est d’acheter une pinte de 32 onces de bouillon de légumes naturels. Vous pouvez obtenir un bouillon de légumes biologiques dans la plupart des épiceries fines qui ont une section pour la santé naturelle. Vous pouvez également choisir le bouillon de poulet si vous préférez le goût du poulet. Une fois que vous l’avez, vider le quart dans un très grand bol, faites le chauffer et le manger comme de la soupe. Vous serez probablement pas en mesure de passer à travers le bol entier sans vous sentir plein.

Buvez un grand verre d’eau 20 minutes avant le repas ou un apéritif

Tout comme la pomme, l’eau est un coupe-faim naturel. Cette astuce vous évitera les excès alimentaires. Discrète, l’astuce du grand verre d’eau peut s’utiliser lors de dîner au restaurant ou pour éviter de vous jeter sur les gâteaux apéritif chez des amis.

Le pamplemousse, un trésor alimentaire en quartiers !

La richesse en vitamines C fait la célébrité des agrumes en général. Le pamplemousse ne fait pas exception, mais plus encore, il a bien d’autres vertus aussi riche et efficace les uns que les autres. Tranchons le pamplemousse et voyons ce qu’il nous raconte. 

Le pamplemousse en profondeur

Question apport énergétique, la pamplemousse contient 42 calories pour 100 grammes. Elle possède la qualité propre à tous les agrumes, sa richesse en vitamine C. Avec des propriétés anti-oxydantes, la consommation de pamplemousse réduit les risques de maladies cardio-vasculaires et certains cancers. Manger du pamplemousse est également une source d’énergie indéniable. Autre vitamine essentielle, la vitamine A, excellente pour la santé osseuse, dentaire et pour garder une belle peau. On reconnait enfin à la pamplemousse, une richesse en cuivre et des vertus d’antiseptiques, prévenant les infections. 

Le pamplemousse au naturel

Au même rang que la pomme, la pamplemousse est classée parmi les fruits coupe-faim. Son efficacité tient de sa richesse en fibres naturelles et en anti-oxydants. Ce qui réduit sensiblement l’envie de manger en renvoyant un signal de satiété au cerveau. Un allié minceur non négligeable qui justement favorise une perte de poids plutôt rapide pour quelques verres, sans effets secondaires car totalement naturel. Le principe du coupe-faim reste de mise, pas besoin de perdre des kilos supplémentaires car ils ne seront même pas ingérés grâce aux bienfaits de la pamplemousse. 

Pour entamer un régime à base de pamplemousse, l’idée est de boire un demi-verre ou un verre entier de jus de pamplemousse non sucré avant chaque repas. Sensation de satiété garantie, en associant ce breuvage à une alimentation équilibrée pendant deux à trois semaines de régime. Pour les plus audacieuses, il est possible de consommer la moitié du fruit avant le repas et en collation entre deux repas. Et en guise de nourriture, pas d’interdit. Pas de pesage ni de comptage de calories, juste manger à sa guise et perdre du poids sans se fatiguer grâce à la vitamine C du pamplemousse. 

Le pamplemousse dans la vie pratique

La pamplemousse est un fruit riche en éléments nutritionnels, bénéfiques pour la plupart, pour une bonne hygiène de vie. Un conseil à garder en tête pour choisir la pamplemousse à consommer: privilégier les fruits avec une peau lisse, avec des marques rosées. Ce qui augmente ses chances d’avoir une pamplemousse bien juteuse et parfumée. Les variétés de pamplemousse adaptées au régime ne manquent pas: pomélo blanc, pomélo sanguin, le pamplemousse blanc, le pamplemousse rose et le pamplemousse sanguin. Une dernière chose, faire attention sur les interactions de la pamplemousse avec certains médicaments. Pour éviter les éventuels soucis qui pourraient survenir, toujours se renseigner chez son médecin avant d’entamer un régime à base de pamplemousse. 

Les nombreuses variétés de pamplemousse nous assurent des bienfaits certains en matière de nutrition. Il aide également notre organisme à sa manière, ce qui en fait un complément tout désigné pour tout régime. Le soin revient à chacun et à chacune de vérifier ou non son efficacité !

PRUNE UMEBOSHI (SALAISON JAPONAISE)

 

Vous êtes amateurs de sucreries ? Dans la médecine orientale, les aliments sont considérés pourvus de propriétés et une envie de manger un aliment d'un certain goût peut être mieux traitée en mangeant son goût opposé.

Les prunes Umeboshi une sorte de prunes marinées sont le nec plus ultra des aliments fournissant le goût opposé aux aliments sucrés. Beaucoup d'experts recommandent de manger ces prunes pour combattre les envies de manger des aliments sucrés. Ces prunes sont disponibles dans les magasins diététiques spécialisés et dans les épiceries asiatiques.

La prochaine fois que vous avez envie de manger sucré, trempez une baguette ou une cuillère dans un bocal de pâte de prunes Umeboshi, puis léchez cette pâte. L'aigreur de la pâte vous donnera une secousse, pour couper l'appétit des sucreries.

Les fruits secs

Si l'irrésistible envie de grignoter une poignée de bonbons vous prend, pensez aux fruits secs ! Parfaits au goûter ou à la pause de 10h, il ne faut tout de même pas en abuser car ils ne sont pas tout à fait hypocalorique. Mais entre des sucreries mauvaises pour la santé et une poignée de raisins secs, le choix est vite fait ! Les fruits secs,  contiennent plein de bonnes choses : fibres qui facilitent le transit et permettent un ventre plat, des vitamines et des sucres lents. Les fruits secs coupent la faim sans apporter de glucose ou de mauvais gras, ils sont donc excellents pour le régime et à adopter en cas de fringale ou au goûter. 

 

Les peptides de levure

Des études ont démontré qu’un mélange de peptides de levure entraîne une diminution de l’appétit supérieure à celle obtenue après consommation de protéines (viande, oeuf, poisson…). Ces protéines stimulent le système nerveux central en déclenchant la synthèse de neuropeptides anorexigènes, ce qui a pour effet d’inhiber le centre de l’appétit dans l’aire latérale de l’hypothalamus. Il semblerait que les peptides de levure soient capables d’agir sur les centres de régulation à long terme…

Où les trouver? On trouve ces peptides dans toutes les levures, qui sont notamment vendues dans les magasins de produits diététiques.

 

Les épices coupe faim et brûlent graisse

Dans vos repas, utilisez moins de graisses (huiles, beurre), de sucre et de sel au profit d’épices brûle-graisse et sans calories tels le paprika, le curcuma, le piment, le poivre, le gingembre, la cannelle, etc. Mieux vaut, en effet, manger un blanc de poulet épicé au curcuma et au curry qu’avec un filet de citron et cuillère de crème fraîche light ! Ces épices, atouts minceur des cultures indiennes et asiatiques, rendront vos repas beaucoup plus savoureux (ce qui fait défaut à beaucoup de repas diététique).

Épicer ses repas avec du curcuma, de la cannelle, du paprika et du poivre noir pourrait aider à contrer les effets négatifs de repas très riches en graisses, selon une étude de l’université de Pennsylvanie publiée dans la revue Journal of Nutrition.

Selon les chercheurs de la Pennsylvania State University, l'ajout d'épices aux plats très gras aide à réduire les taux de triglycérides jusqu'à 30% par comparaison avec les repas témoins non épicés.

Pour mener leur enquête, les chercheurs ont nourri six hommes en surpoids, mais en bonne santé, âgés de 30 à 65 ans, de curry au poulet, de pain italien aux herbes et de biscuits à la cannelle.

Le deuxième groupe a reçu le même repas que le groupe témoin, épicé de deux cuillères à café d'un mélange de romarin, d'origan, de cannelle, de curcuma, de poivre noir, de clous de girofle, d'ail en poudre et de paprika. Ces épices ont été choisies pour leur forte concentration en antioxydants.

Les chercheurs ont fait des prises de sang aux participants toutes les 30 minutes pendant trois heures, et découvert que les antioxydants présents dans les épices avaient accru l'activité sanguine de 13%, et diminué de 20% leur réponse à l'insuline.

Les chercheurs suggèrent que les antioxydants pourraient aussi aider à combattre les effets délétères de maladies chroniques comme les maladies cardiaques, l'arthrite ou le diabète causées par le stress oxydant.

Une autre étude de l'Université de Géorgie avait déjà montré que les herbes et les épices comme les clous de girofle, la cannelle, l'origan et la sauge avaient tendance à inhiber les lésions tissulaires et les inflammations causées par de forts taux de sucre dans le sang.

Le Poivre de Cayenne

Selon une étude récente, juste une demi-cuillère à café de poivre de Cayenne permet de stimuler le métabolisme. Sans compter que pour ceux qui n’ont pas l’habitude de manger épicé, le poivre de Cayenne enlèvera près de 60 calories sur leur prochain repas ! Faites cela 2 repas par jour et en un mois vous aurez perdu 4 kilos sans même vous en rendre compte !

 

 

La cannelle

Bien que la cannelle n'augmente pas directement la combustion des graisses (par exemple en augmentant le métabolisme, etc), elle peut effectivement vous aider à brûler la graisse abdominale et être plus mince d'une manière indirecte.

Voici comment...

Bien que la cannelle ait des dizaines de bienfaits pour la santé, le principal avantage qui vous aidera à être plus mince est à travers sa forte incidence sur le contrôle de la glycémie dans votre corps.

Dans une étude publiée en 2003 dans la revue médicale Diabetes Care, des groupes ont été divisés avec des personnes prenant 1, 3, ou 6 grammes de cannelle par jour sous forme de capsules (l'équivalent d'environ 1/4ème à 1 cuillère à café de cannelle).

Les résultats de l'étude ont montré que toutes les doses de cannelle ont réduit la glycémie à jeun par 18-29% après 40 jours.

La cannelle peut également augmenter la sensibilité à l'insuline, ce qui signifie essentiellement qu'elle aide votre corps à contrôler la glycémie, tout en permettant à votre corps de produire moins d'insuline.

Comme vous le savez, les niveaux d'insuline chroniquement élevés peuvent faire augmenter vos réserves de graisses.

Comment exploiter la cannelle pour perdre des graisses abdominales tenaces...

Une façon possible de bénéficier de la cannelle pour perdre plus de matières grasses est d'utiliser la cannelle chaque jour dans vos repas quand vous pouvez, comme dans le yogourt ou le fromage blanc, les smoothies, les flocons d'avoine, ou toute autre façon de l’accommoder.

En outre, vous pouvez utiliser une capsule de cannelle avant chacun de vos repas.

Cela pourrait aider à contrôler votre glycémie et la réponse insulinique de vos repas et ainsi contrôler votre appétit et vos envies de toute la journée... et par conséquent, vous aider à perdre des graisses corporelles plus efficacement au fil du temps.

Donc maintenant vous pouvez voir que non seulement la cannelle est un antioxydant puissant qui peut vous aider à rester jeune plus longtemps, mais elle peut également vous aider à contrôler la glycémie et obtenir un corps plus mince!

La prochaine fois que vous mangerez des céréales, des flocons d’avoine (un excellent coupe faim comme vous l’avez vu précédemment), des fruits, ou même dans votre café, saupoudrez un peu de cannelle. En effet, la cannelle, comme d’autres épices moulus telles que le clou de girofle et le gingembre, aide à réduire le niveau de sucre dans le sang, ce qui, vous l’aurez deviné, vous aidera à mieux contrôler votre appétit !

Curcuma - un puissant antioxydant aux avantages surprenants pour la santé.

Le curcuma est utilisé en Inde depuis des milliers d'années comme colorant, une épice pour les plats, mais aussi dans la médecine traditionnelle ayurvédique indienne. Le curcuma est certainement une des épices les plus puissantes brûleuses de graisse au monde avec les qualités de guérison de tous les aliments ou épices. C’est un puissant antioxydant, anti-inflammatoire et une substance anti-bactérienne.

Qu’est-ce que le curcuma?

Le curcuma pousse comme un arbuste, en Inde et dans les régions tropicales d'Asie. Les racines sont broyées pour faire le curcuma. Son ingrédient actif est une substance appelée curcumine qui est jaune vif. Cette épice jaune vif a des propriétés médicinales mais c’est aussi un ajout de couleur et de goût piquant sur de nombreux plats délicieux.

La médecine ayurvédique a utilisé cette épice comme nettoyant pour le corps, une aide à la digestion, et dans les traitements contre les fièvres, infections, problèmes de foie, de vésicule biliaire et d'arthrite. Elle peut même aider à brûler les graisses mais elle est également très efficace comme moyen de prévention pour les maladies cardiaques et la maladie d'Alzheimer.

La quantité importante d'antioxydants est très efficace contre les radicaux libres qui contribuent au vieillissement prématuré, aux maladies et au cancer. De nombreux praticiens de médecine naturelle recommandent le curcuma lorsqu’un puissant antioxydant est nécessaire.

Une aide à la digestion et à la combustion des graisses

Le curcuma aide à digérer les graisses en stimulant le flux de la bile dans la vésicule biliaire et est donc très efficace comme aide à la digestion et la combustion des graisses. Les études montrent aussi qu'il est très efficace pour réduire l'inflammation du syndrome du côlon irritable, contre la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn.

Pour le cœur, il contient une forte substance anti-plaquettaires qui permet d'éviter la coagulation du sang trop facilement, et par conséquent très efficace contre les attaques cardiaques et cérébrales. En outre, l'homocystéine, un composant chimique dans le corps, qui est un des prédicteurs primaires de crise cardiaque est significativement abaissé en présence de curcumine.

La curcumine dans le curcuma a également été démontré comme abaissant et réduisant l'oxydation de la plaque sur les parois des artères.

Comme anti-inflammatoire, il a été utilisé efficacement comme traitement pour tous les types d'arthrose, de polyarthrite rhumatoïde, et les douleurs articulaires.

Le curcuma et la réduction des risques de cancer

Le curcuma est également une arme puissante contre les cellules cancéreuses. Des études montrent que cette super épice peut effectivement prévenir les tumeurs cancéreuses de se développer, mais également celles qui ont déjà le cancer. Le curcuma ralentit la croissance et la propagation du cancer. Dans une étude effectuée sur des souris injectées avec des cellules cancéreuses, la curcumine dans le curcuma a été prouvé plus de deux fois plus efficace que le paclitaxel (Taxol), un médicament contre le cancer.

La curcumine est aussi très efficace lorsqu'elle est combinée avec la quercétine antioxydante (trouvé dans les oignons rouges, les pommes et les cerises) contre les polypes précancéreux dans le côlon. Des études montrent que les polypes ont été réduits de 60% et la taille moyenne des polypes existants a été réduite de 50%.

Le curcuma et la maladie d'Alzheimer

L'une des nouvelles études des plus passionnantes a montré la valeur du curcuma contre la maladie d'Alzheimer. Les études sur la population indienne qui a une consommation élevée de curcuma dans leurs plats au curry, montre une très faible incidence de la maladie d'Alzheimer et de démence chez les personnes âgées.

Les victimes d'Alzheimer ont une accumulation d'un certain type de plaques dans le cerveau et le curcuma est très efficace pour briser cette plaque et protège la santé du cerveau.

Les façons d’inclure le curcuma dans votre alimentation:

Une manière d'obtenir des concentrations élevées de curcumine est d'utiliser l'épice curcuma dans certaines de vos cuissons et de vos recettes.

Le curry contient du curcuma, il est habituellement une combinaison de plusieurs épices, mais vous ne pouvez pas obtenir autant de curcuma comme vous le pourriez avec du curcuma pur. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas également d’avantages avec le curry, même si c’est un mélange de plusieurs épices.

Essayez de faire preuve de créativité et d'essais en utilisant le curcuma et / ou le curry sur divers aliments afin que vous puissiez bénéficier autant que possible de cette puissante super épice...

Le curcuma est très jaune et peut tacher, soyez donc prudent lorsque vous l'utilisez. Cette épice ne doit pas être utilisée seulement pour les currys. Elle est délicieuse sur des pommes sautées, ou à la vapeur sur du chou-fleur, des haricots verts et des oignons, ou sur un de vos légumes préférés.

Essayez-la avec des légumes crucifères comme le chou-fleur ou les brocolis, ou avec du céleri, poivron, jicama ou radis. Le curcuma est aussi une super épice pour compléter des recettes qui contiennent des lentilles. Donnez aux vinaigrettes une teinte jaune orangé et un peu de saveur supplémentaire en y ajoutant un peu de poudre de curcuma.

Une fois que vous commencez à utiliser le curcuma sur une base régulière, il est amusant de trouver de nouvelles façons de l'utiliser dans des recettes santé. Ma façon préférée de l'utiliser est d'ajouter une dose raisonnable de celle-ci dans une salade aux oeufs. Elle ajoute une grande saveur et donne à la salade aux oeufs une délicieuse teinte jaune vif.

La meilleure façon d’utiliser le curcuma chaque jour et de maximiser vos avantages

Voyons les choses en face... nous savons que les épices comme la cannelle et le curcuma sont incroyablement bénéfiques pour la santé, mais il est difficile de se rappeler de les utiliser plus d'une ou deux fois par semaine dans vos recettes ou sur vos aliments typiques.

Donc ce que j'ai trouvé être la meilleure façon de vous assurer d'obtenir suffisamment de curcuma sur une base quotidienne est de prendre des capsules de curcuma.

Le curcuma peut être acheté sous forme de capsules dans un magasin d'aliments Bio, ou vous pouvez créer les vôtres si vous voulez acheter des capsules vides et les remplir par vous-même. Le meilleur curcuma est disponible en vrac dans les magasins d'aliments Bio et est généralement plus frais et plus piquant.

Il est important de vérifier auprès de votre médecin si vous êtes enceinte ou allaitant un enfant, il peut être un stimulant utérin. Si vous avez des calculs biliaires ou des obstructions biliaires ou une insuffisance cardiaque congestive, il est préférable d'éviter de l'utiliser. Consultez votre médecin si vous prenez des médicaments sous ordonnance, car les médicaments peuvent interagir avec le curcuma.

Le Gingembre

Pendant des siècles, de nombreuses cultures ont utilisé la racine de gingembre pour ses propriétés digestives étonnantes. Que ce soit dans un smoothie ou dans un plat indien (désolé, le soda au gingembre ne compte pas !), le gingembre fonctionne comme un stimulant qui dynamise le corps et améliore votre digestion et réduit ainsi votre appétit ! 

RACINE DE GINGEMBRE

Mâcher quelques morceaux de gingembre frais peut accélérer votre métabolisme et couper l'appétit. Le thé de gingembre, le gingembre dans les desserts et les tranches de gingembre recouvertes de chocolat sont quelques autres options pour ajouter du gingembre à votre alimentation.

 

La vanille

La vanille peut calmer votre faim ou votre envie de grignoter quand celles-ci sont d’origine psychologique puisqu’elle constitue un excellent remède en cas de stress, d’anxiété, d’angoisse…Elle peut aisément remplacer tout ou partie du sucre dans vos desserts grâce à son parfum doux et délicieux.

 

 

GRAINE DE LIN

L'huile de lin est la plus connue des sources végétales d'acides gras oméga-3 mais les graines de lin crus sont encore meilleures, surtout pour couper l'appétit. En plus d'apporter des oméga-3, 30 grammes de graines de lin apportent 8 grammes de fibres en bonus. Plus vous mangez de fibres alimentaires lors d'un repas ou d'une collation, moins votre taux de sucre sanguin augmentera, aidant à garder les hormones de la faim sous contrôle.

Les graines de lin peuvent être tournées dans les salades, jetées dans les milkshakes, parsemées sur les légumes ou ajoutées à votre bol de flocons d'avoine du petit-déjeuner. Diverses études ont montré que les graines de lin possèdent des propriétés anti-cancéreuses et diminuent le taux de cholestérol.

GRAINE DE FENOUIL

Pour couper l'appétit, essayez de consommer des graines de fenouil, qui est un diurétique naturel et qui peut aussi réduire la faim et les envies de manger. Le thé aux graines de fenouil est une façon simple de consommer ces graines tout au long de la journée pour couper l'appétit. De plus, les graines de fenouil peuvent aussi augmenter votre énergie.

 

LE CHOCOLAT NOIR

Un coupe faim qui va faire des heureux ! Vous aimez le chocolat mais n’en avez pas la maitrise ? Savourez le ! Dégustez lentement un ou deux carrés de chocolat contenant un minimum de 70% de cacao. Juste un peu de chocolat noir contribue à réduire vos envies, car le goût amer envoie un signal au corps qui amenuise l’appétit. Sans compter que l’acide stérique que contient le chocolat noir aide à une digestion lente qui vous permettra d’être rassasié(e) plus longtemps. Si le chocolat noir est trop amer pour vous, consommez-en un morceau accompagné d’une tasse de café noir (un autre coupe faim !), ce qui en fera ressortir la douceur ! N’est ce pas un des meilleurs coupe faim ?

 

 

La richesse en fibres :

des fruits frais et secs (figues sèches, dattes, amandes, noix…), des légumes (artichaut, asperge, aubergine, courgette, céleri en branche, laitue, épinard, gingembre, chou, fenouil, poireau, navet, carotte, brocoli, oignon, ail, haricots verts...), des légumineuses ou légumes secs (lentilles, haricots secs, pois chiche, petits pois) des céréales complètes (flocons d’avoine et son d’avoine, pains complet, boulgour, orge, riz brun, pâtes au blé complet, maïs soufflé ou popcorn sans sel ni sucre), des herbes aromatiques et les épices (cannelle, romarin, origan, coriandre, basilic thym, clous de girofle) leur confère un fort pouvoir rassasiant. Elles gonflent en absorbant de l’eau et procurent ainsi à l’estomac la sensation d’être comblé.

Les céréales riches en glucides complexes

Les pâtes, le riz, le blé, sont des céréales riches en sucres lents qui rassasient rapidement et durablement. Si vous privilégiez les versions complètes de ces céréales, l'effet coupe-faim sera renforcé en raison d'un apport plus important en fibres. 

À consommer souvent, en petites portions et sans forcer sur l'ajout de matières grasses ou de sauces.

Autrement dit, calmer sa faim est possible en équilibrant son alimentation à l'aide des aliments ayant un bon pouvoir satiogène. Parallèlement, on évitera le stress et on se remettra au sport ! 

Pain de seigle

Certaines personnes n'aiment pas ce type de pain jusqu'à ce qu'elles apprennent qu'il peut aider à garder le poids sous contrôle. Manger le pain de seigle augmente les sensations de satiété et aide à couper l'appétit pendant plusieurs heures de plus qu'en mangeant du pain complet de blé. Pour les petit-déjeuner ou déjeuners, essayez d'inclure toujours une tranche de pain de seigle trempée dans une cuillère à soupe d'huile d'olive.

Les pains de seigle contiennent une fibre alimentaire unique, dans le sens où quand il entre dans le petit intestin, cette fibre ralentit la digestion, coupant l'appétit pendant des heures. Alors essayez le pain de seigle si vous ne l'avez jamais fait, afin de couper l'appétit et maigrir.

Les flocons d’avoine

Commencer votre journée avec des flocons d’avoine non sucrés est un excellent moyen de prévenir la faim plus tard dans la matinée. L’avoine contient plus de fibres alimentaires que la plupart des céréales et elle est très pauvre en sucres. Ajoutez un peu de cannelle, de la compote de pommes non sucrée ou une touche de sirop sans sucre pour plus de saveur.

 

 

Thé vert

Le thé, ce simple breuvage qui est devenu un mode de vie, une culture. Son expansion est si fulgurante que le thé est devenu presque un rituel sacré dans certains pays. Mais au-delà de cette réputation, le thé a un fort pouvoir de nutrition, notamment le thé vert qui est le plus répandu et le plus riche au niveau des apports pour le bien-être. Les bienfaits du thé vert tels qu’ils sont prônés par les meilleurs conseillers en nutrition? à redécouvrir maintenant.

Il s'agit d'un très bon aliment pour couper l'appétit, également vanté pour sa capacité à brûler la graisse. Cela explique la popularité du thé vert chez les personnes qui souhaitent maigrir. Le thé vert peut aussi stimuler la libération des hormones qui contrôlent ou limitent les envies de manger. La caféine et le thé vert diminuent l’appétit et favorisent la perte de poids. Attention, toutefois à en consommer raisonnablement. L’abus de caféine provoque des insomnies, ce qui produirait l’effet contraire, sachant qu’un sommeil de qualité a des effets très positifs sur le contrôle de l’appétit.

Le thé vert à la loupe

Question composition, le thé vert, au même titre que l’eau est très hypocalorique. Une tasse de thé vert n’apporte en fait que 2 calories. Le thé vert en soi n’a pas de propriété amincissante, néanmoins il brille pour d’autres vertus, qui en font un compagnon fidèle au poste lors des régimes amincissants. La première de toutes, sa propriété anti-oxydante, qui prévient les maladies liées au surpoids: hypertension, diabète... On lui reconnait également des vertus anti cancérigène et de lutte contre certaines déficiences immunitaires. Autrement, le thé vert comporte une substance qui réduit le stockage de graisse pour la répartir l’organisme. 

Le thé vert coupe-faim

Question cure d’amincissement, le thé vert est surtout un accompagnement, au même titre que l’eau. Le thé vert sert avant tout de coupe-faim, pour faire passer les fringales et les envies de grignoter. Mais c’est surtout pour son rôle d’éliminateur de toxines que le thé vert est indispensable, et surtout pour bénéficier des bienfaits de la théine qui réduit les sensations de fatigue dues au régime. Certaines crèmes minceurs sont aussi faites à base de thé vert pour profiter de son rôle de « répartisseur » de graisse et d’amélioration de la circulation sanguine. Pour réduire les effets liés aux surcharges pondérales donc, pas plus. 

Le thé vert dans le régime amincissant

Bien qu’il ne fait pas maigrir directement, mais contribuant à améliorer les effets des autres astuces diététiques, le thé vert n’en est pas moins utile à celui qui veut arriver au bout de son régime. En effet, rien ne vaut une bonne tasse de thé vert, et sans sucre s’il vous plaît, pour faire passer l’envie de manger aux heures inappropriées. Encore mieux, son apport en eau a un effet drainant et purifiant sur l’organisme, le mieux pour ceux qui ont des soucis de tension artérielle, de problème de coeur ou de diabète. 

Le thé vert, conseils pratiques

Un régime amincissant tient son efficacité des bienfaits conjugués d’une bonne dose d’exercices physiques, d’un comportement alimentaire sain et d’une bonne hydratation corporelle. Le thé vert participe à cette dernière pour assurer l’élimination et la purification de l’organisme. Pour en bénéficier pleinement, se préparer une tasse de thé vert à prendre avant les repas comme coupe-faim, et tôt le matin, c’est encore mieux. Thé vert, thé noir, thé parfumé, … toute une variété de thé se présente aux consommateurs. Tant qu’à choisir pour son régime, le thé vert est le parfait compagnon. Feu vert pour le thé vert!

Le Café

Si boire plus d’une ou deux tasses de café par jour peut vous rendre quelque peu nerveux, sachez qu’une quantité modérée de café aide à stimuler votre métabolisme et à réduire votre appétit. Le secret du café ? La caféine mais aussi les antioxydants contenus dans ses grains ! Il suffit de ne pas annuler ses effets en y ajoutant trop de sucre ou de crème ! Et si vous allez le boire au Café du coin, vous dépenserez aussi quelques calories pour vous y rendre !

Lait écrémé

Ce type de lait, sans matières grasses, est une bonne option pour éviter de manger les émotions. Le lait contient l'acide aminé tryptophane, qui est converti en sérotonine dans le cerveau et aide à contrôler les émotions. Essayez de boire du lait écrémé régulièrement pour couper l'appétit, et vous pourriez bien constater que vous ne surconsommerez pas quand vous êtes heureux ou tristes, etc.

Le calcium favorise l’élimination des graisses et le contrôle de l'appétit. Une alimentation riche en produits laitiers, crustacés et poissons permet, grâce à leur teneur élevée en calcium, de mieux maîtriser votre appétit.

Le chrome est également reconnu pour diminuer l’appétit et augmenter la sensation de satiété. Les aliments les plus riches en chrome sont la levure de bière et le foie de veau.

Le blanc d’oeuf

L’oeuf est un coupe-faim naturel car il est concentré en protéines (12 %), des micronutriments longs à digérer, donc rassasiants. Des recherches du CNRS et de l’INRA ont démontré que leur ingestion stimule la synthèse du glucose (sucre) au niveau de l’intestin, ce qui déclenche le processus de satiété.

Manger un blanc d’oeuf dur avant un dîner entre amis peut permettre d’éviter de craquer à l’apéritif sans pour autant alourdir vos apports caloriques (il ne pèse que 55 calories). Mais attention, le jaune d’oeuf ne doit pas être au menu. Riche en graisses, il est calorique: 70 calories!

Le blanc d’oeuf pour un régime hyper-protéiné

Les bienfaits de l’oeuf, aliment complet par excellence, ne sont plus à démontrer. Parler d’oeuf, particulièrement de blanc d’oeuf, n’est plus un sujet à présenter aux adeptes des régimes minceurs et perte de poids. Un attribut particulier du blanc d’oeuf consiste en sa qualité de coupe-faim efficace à très faible apport calorique. Qu’en est-il exactement de cette vérité? Les bienfaits du blanc d’oeuf à la loupe... 

Le blanc d’oeuf...aide mémoire

Question composition, le blanc, constituant 60% du poids de l’oeuf contient en tout et pour tout 44 calories pour 100 grammes. Le blanc d’oeuf est constitué essentiellement de protéines et de minéraux. Pour apprécier ses bienfaits, se référer à ceux de l’oeuf tout entier qui sont la santé des yeux, la protection contre certains cancers, le maintien de la beauté des ongles et des cheveux. Par ailleurs, on lui reconnaît également des effets positifs pour la mémoire et bien sûr sa qualité d’allié indispensable des régimes alimentaires pour perdre du poids. 

Blanc d’oeuf... le trompeur apprécié

Concentré de protéines, l’élément essentiel pour un régime minceur protéiné, le blanc d’oeuf a aussi acquis une place au rang des coupe-faims naturels et facile à trouver. Pour les protéines pures qui le constituent, le blanc d’oeuf rassasie instantanément et de façon durable car long à digérer par l’organisme. Pour faire simple, en consommant du blanc d’oeuf au repas, on est parti avec la sensation d’avoir un estomac plein pendant plusieurs heures d’affilées. Plus besoin d’augmenter les en-cas et les séances de grignotages, le blanc d’oeuf du dernier repas ne sera pas digéré de sitôt. Et le mieux, le processus d’amaigrissement, grâce aux protéines, fait gagner de la masse musculaire. 

Garder la forme avec le blanc d’oeuf

Se faire une petite omelette avec uniquement des blancs d’oeufs au petit déjeuner: une astuce minceur aussi connue que prisée des adeptes des régimes diététiques. Encore mieux, il est aussi préconisé de manger un blanc d’oeuf dur avant un dîner. Résultat: peu d’aliments ingérés, plus de protéines, pas de fringale au repas. Dans un régime hyper protéiné, la consommation de blanc d’oeuf est préconisée pour maigrir tout en restant en forme, et éviter de se fatiguer. Autre indication, de la poudre de blancs d’oeuf est disponible en grande surface pour éviter d’avoir à jeter les jaunes. 

Le blanc d’oeuf à usage multiple

Une omelette aux blancs d’oeufs, sans sucre et avec très peu de sel serait en fait le bon ingrédient d’un régime protéiné facile à réaliser et sans prise de tête. Bien sûr, pour tirer meilleur bénéfice du gain de masse musculaire dû aux protéines, ce régime va de soi avec un entraînement sportif important.

L’autre suggestion concerne le choix des oeufs à l’achat. Bien sûr des oeufs catalogués bio et Omega-3. Ce concentré de protéine, le blanc d’oeuf, est idéalement un allié des régimes alimentaires. Son efficacité, ses propriétés de « conservabilité » et même son bon goût léger en fait une nourriture et ingrédient incontournable dans le domaine de la nutrition.

Le poisson

Tous les poissons ont des vertus coupe-faim. Pourquoi? Parce qu’ils renferment des protéines complètes longues à digérer. De plus, ces protéines agissent directement sur la partie du cerveau responsable de la faim, envoyant un message de satiété. « Les omégas 3, eux, améliorent l’utilisation du sucre par les cellules ce qui a pour effet d’augmenter les qualités rassasiantes des protéines », d’après Gilles Mithieux, chercheur au CNRS.

Avec quelques dizaines de milliers d’espèces, le poisson est une bonne source alimentaire pour toute notre planète terre. Mis à part son bon goût, le poisson est une viande riche et d’une grande valeur nutritionnelle. Une petite révision sur le poisson dans la diététique. 

Le poisson recommandé

Divisé en deux principales catégories, de mer et d’eau douce, le poisson fournit une viande blanche et tendre avec un goût unique pas vraiment différent pour les deux catégories. La viande de poisson est riche en protéines et faible en fibre, 10 à 20 % de protéines, il augmente la capacité digestive de l’estomac. Le fluor, l’iode, les vitamines A et D, le fer, du phosphore, du zinc, du cuivre, du calcium ...autant de choses que la consommation de la viande de poisson peut apporter. Tout cela en fait une viande recommandée pour l’organisme, et par le biais des acides gras oméga-3, ses vertus sur l’organisme sont incontestables. De plus, par les apports en calories, le poisson assure les besoins en énergie. 

Le poisson régulièrement

Les protéines complexes qui composent le poisson en font un véritable coupe-faim naturel. Ces protéines restent plus longtemps dans l’estomac et agissent aussi au niveau du cerveau pour une sensation prolongée de satiété et limiter naturellement l’appétit. Il est médicalement recommandé de manger du poisson 2 à 3 fois par semaine, ou du moins 1 fois dans la semaine. Quelle que soit la cuisson, à la vapeur, cuit au four, les protéines restent actives dans l’organisme. Pour un effet optimum, le mieux est de manger le poisson cru ou mariné, mais les goûts et les couleurs ne se discutent pas. 

Le poisson « maigre »

Il existe de nombreux régimes alimentaires à base de poisson, la raison en est simple, c’est un aliment nutritionnellement dense. Il est cependant possible de classifier sa teneur en graisse. Pour bénéficier des bienfaits de cette viande exceptionnellement riche, opter pour un régime avec les poissons dit « maigres », c’est à dire à faible teneur en graisse comme le merlan, le sole, le rouget et bien d’autres encore. Outre les éléments déjà cités, la viande de poisson comprend des oligo-éléments variés : sélénium, cobalt, manganèse entre autres. C’est également un vivier de vitamines en quantité notable. Le poisson constitue une parfaite alternative aux viandes rouges, surtout pour celui qui se soucie de sa forme et de son bien-être. 

Le saumon est connu plus pour être un poisson gras qu’un coupe faim ! Détrompez vous ! Le saumon est non seulement riche en oméga 3, en acides gras, ... il permet également à votre corps d’augmenter sa quantité de leptine. Et la leptine est connue comme un très bon suppresseur d’appétit. Vous n’aimez pas le saumon ? Qu’à cela ne tienne, essayez le thon ou le hareng qui sont également riches en oméga 3 !

 
L’agar agar

L'agar-agar est un gélifiant 100 % végétal, extrait d'une petite algue rouge qui se présente dans le commerce sous la forme d'une poudre blanche. Plusieurs algues en contiennent, partout dans le monde, mais c'est au Japon qu'il est le plus utilisé et d'où vient sa découverte. Il est composé de fibres solubles, que l'on trouve aussi dans les pommes, l'avoine et dans bien d'autres aliments. Une fois consommé, il se gonfle d'eau dans l'estomac et forme un gel qui capte les graisses et les sucres. Ses vertus sont multiples. En gonflant, il prend la place que ne prendront pas les autres aliments. C'est donc un ingrédient intéressant d'un point de vue diététique puisqu'il accélère la satiété, retardant la sensation de faim d'une part, mais fait aussi baisser le nombre de calories consommées.

Les Japonais l'utilisent beaucoup, comme nous utilisons la gélatine. Mais à la différence de celle-ci qui se compose principalement de protéines, l'agar-agar est antibactérien, les microbes ne s'y développent pas. Vous pouvez donc conserver plus longtemps, sans risque, les plats que vous préparez. L'industrie alimentaire l'utilise beaucoup en tant qu'additif, pour les glaces et les bonbons notamment. Vous pouvez le repérer sur les emballages sous l'appellation E 406. L'intérêt réside aussi dans le fait qu'il est totalement inoffensif. Il y a autant de risque à consommer trop d'agar-agar que de pommes ! Il agit, comme tout aliment à base de fibres, sur le transit intestinal.

Où la trouver?

Il est très facile de se procurer de l'agar-agar dans les boutiques de produits biologiques et diététiques, mais aussi en pharmacie, sur Internet et dans les magasins asiatiques où, en revanche, il ne se présente pas forcément en poudre. Vous pouvez facilement l'intégrer dans votre alimentation à raison de 2 g d'agar-agar pour 50 cl de préparation, quelle qu'elle soit. Vous prenez par exemple 50 cl de lait ou de lait de soja dans lequel vous mettez 2 g d'agar-agar, vous faites bouillir une ou deux minutes et c'est prêt à être consommé. Vous pouvez y ajouter à votre convenance du sucre vanillé, de la canelle pour la version sucrée, un bouillon ou du jus de tomate pour une boisson salée. Vous pouvez consommer ces préparations chaudes mais si vous attendez qu'elles refroidissent, vous obtenez un flan. L'agar-agar déploie ses vertus gélifiantes dès 85°C. Il se fige en redescendant sous 40°C. Si vous souhaitez une préparation plus « dure », ajoutez encore 2 g d'agar-agar. Nous recommandons cependant de ne pas dépasser trois grammes par jour. L'avantage, c'est que l'on peut l'utiliser même en étant très mauvaise en cuisine. Les recettes que nous proposons sont rapides et simples à réaliser. Elles sont inratables. L'agar-agar n'a ni goût, ni odeur et ne fait pas de grumeaux. Vous trouverez dans la section membre totalement gratuite des recettes d’agar agar savoureuse !

Peut-on l'utiliser dans le cadre d'un régime alimentaire ?

Tout à fait. L'agar-agar n'apporte que trois calories par gramme, il tempère l'appétit et capte graisses et sucres. Il permet de cuisiner facilement des fruits et des légumes, indispensables à la santé, surtout pendant un régime. Il donne de la consistance à la moindre préparation et peut revêtir différents aspects : mousse, flan, terrine etc. En plus, il restitue intégralement les saveurs. C'est important, en période de régime, de pouvoir manger des choses solides et qui en plus ont un aspect visuel agréable. On peut donc en consommer pour réguler son appétit et éviter les excès. Il existe également un régime du nom de "Seaweed diet". Le principe : consommer chaque jour pendant une semaine (ou plus) une boisson "magique" avant votre repas principal (voir recette ci-dessous). Vous pouvez aussi, pour accentuer l'effet minceur, ajouter une ou deux portions d'agar-agar dans vos plats cuisinés. Le reste de votre alimentation doit bien sûr rester varié et équilibré. On constate en moyenne une baisse de calories consommées de l'ordre de 300 par jour. Vous pouvez aussi l'intégrer à votre thé ou votre tisane minceur pour en faire une pause drainante. Je ne connais pas d'autre astuce pour cuisiner aussi simplement, et mincir par la même occasion !

Recette de la boisson magique : versez 1 g d'agar-agar dans une tasse bouillante (thé, café, infusion, bouillon, soupe), mélangez bien et consommez avant que la température de l'eau redescende à 40°C. A boire 10 à 20 minutes avant le repas.

Le konjac
Qu'est-ce que le Konjac exactement ?

Le konjac Amorphophallus konjac est une plante de la famille des Araceae qui pousse naturellement dans les forêts de Thaïlande, du Viêt Nam, et de Chine méridionale. Quasiment dépourvu de calories 3 kcal pour 100 g.

Depuis près de 2000 ans, sa tubercule est utilisée en alimentation traditionnelle au Japon comme n’importe quel légume ou comme ingrédient pour faire des biscuits, pâtes ou plats transformés.

La plante possède un rhizome tubéreux sphérique qui peut peser 3 à 4 kg. La plante est cultivée en Indonésie et au Japon comme légume. Elle est connue en herboristerie asiatique comme langue du diable où elle servirait dans le traitement du cancer ou du diabète.

En Corée du Sud, les bulbes sont consommés comme les pommes de terre, au Japon, sous forme de galettes, de gâteaux secs, ou de vermicelles de konnyaku appelés shirataki.

Le konnyaku est obtenu en mélangeant de la farine de Konjac avec de l'eau de chaux (Kalkwasser ou Limewater, mélange d’hydroxyde de calcium et d’eau). L'algue hijiki (Hizikia fusiformis) est souvent ajoutée au mélange comme colorant. De sa farine, on extrait le glucomannane, un polyoside utilisé comme épaississant dans l'industrie agro-alimentaire (E4251). Le mélange obtenu est alors bouilli puis on le laisse se solidifier. On obtient alors le konnyaku.

À noter que sa basse teneur en calories (5-10 calories par 100 g) et sa teneur en fibres (2-3 g par 100 g) en font un produit de régime apprécié, que ce soit sous forme de nouilles ou de gelée. Son goût étant très proche de la neutralité, il est surtout utilisé en cuisine pour sa texture en bouche plus croquant que fondant et son aspect.

Chez nous, il existe principalement sous 3 formes :

- en bloc : sorte de bloc gélatineux appelé « konnyaku » (konjac alimentaire)

- en vermicelles : sous le nom de « shirataki »

Le konjac est sur toutes les tables au Japon ! D’abord parce qu’il s’agit d’un aliment à part entière que les Japonais consomment régulièrement sous forme de légumes, farine, vermicelles ou gelée dans des préparations. Ensuite parce que c’est un super aliment dans le cadre d’un régime alimentaire. Le régime Konjac est d’ailleurs l’une des 100 meilleures méthodes pour perdre du poids au pays du Soleil Levant. Il faut dire qu’il a tout pour plaire : il coupe la faim, est très peu calorique (3 kcal pour 100 g) et peut se glisser dans la cuisine ni vu ni connu goût neutre.

Le konjac est un coupe-faim naturel efficace grâce au glucomannane qu’il contient. Il forme un gel végétal non assimilable qui remplit l’estomac et entraîne la satiété. Autre atout: sa viscosité permet de diminuer l’absorption des graisses et des sucres en les emprisonnant au niveau intestinal. Riche en fibres, il favorise leur élimination en stimulant le transit. Cerise sur le gâteau: il n’a aucune calorie!

Le Konjac un Aide-Minceur et Coupe-Faim Naturel pour vous aider à mincir

Pourquoi le Konjac a tout pour plaire ? Une plante hors du commun qui aide à mincir vite, régule l'appétit, capture les sucres et les graisses, et peut même réduire le cholestérol et la glycémie. Le Konjac une plante issue du Japon, un coupe faim exceptionnel. Voici le mode d'emploi que je vous conseille, parce-que le Konjac est vraiment efficace...

Selon une étude de 1984 menée sur 20 personnes obèses et publiée dans la revue International Journal of Obesity, les chercheurs ont montré une perte de poids dans le groupe traité avec du konjac supérieure à celle du groupe placebo.

Le konjac renferme des glucomannanes, des fibres solubles visqueuses formant un gel végétal non assimilable qui gonfle en présence d’un liquide (eau, lait, jus de fruits...). Elles peuvent absorber jusqu’à 100 fois leur poids en eau, remplissent l’estomac et piègent les graisses et sucres au passage dans le système digestif.

Le konjac coupe la faim et capture une partie des calories absorbées, qu’il élimine en stimulant le transit intestinal.

Selon l’étude réalisée en 1984 sur 20 personnes obèses, les patients ont perdu 2,7 kg en prenant 1 g de glucomannane (fibre du konjac) avant chaque repas pendant 8 semaines. Ils n’ont pas modifié leur alimentation ni fait plus d’activités physiques. Le seul changement : la prise de ce petit gramme de konjac en poudre avant de passer à table. Le konjac piège une partie des sucres et des graisses et élimine ainsi un certain nombre de calories, en plus de couper l’appétit. Il aide à perdre du poids en contrôlant l’appétit. Mais il ne maigrit pas à votre place ! Repas équilibrés et sport sont les clés du succès.

Où trouver du Konjac ?

On peut acheter du konjac en bloc dans les épiceries asiatiques, en complément alimentaire ou en poudre dans les magasins d’alimentation naturelle.

Il faut incorporer le konjac au sein d’une alimentation équilibrée pour bénéficier de ses bienfaits.

Gélatine ou vermicelles : Vous pouvez introduire régulièrement (en quantités modérées) du konjac alimentaire en bloc gélatineux (konnyaku) dans des préparations, ou en vermicelles (shirataki). Le « konnyaku » renferme près de 97 % d’eau gélifié et 3 % de glucomannane.

Le Konjac est-il fait pour vous ?

Le konjac est réservé aux personnes qui ont tendance à grignoter et à manger de grosses quantités par faim. Il régule l’appétit, accélère l’arrivée de la satiété et réduit le passage du sucre dans le sang dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré. Si, en revanche, vous êtes sujet(te) aux grignotages intempestifs pour vous calmer ou par ennui, il ne résoudra pas votre problème qui est un problème d’ordre comportemental. En effet, le konjac ne supprime pas l’envie de gras, de sucré, ni les compulsions alimentaires dues au stress.

Les autres atouts du Konjac

Sur le diabète : Selon une étude américaine de 2002, 4 à 5 g de glucomannane par jour (mélangés dans un liquide ou avec des aliments) pourraient ralentir l’absorption des hydrates de carbone dans la circulation sanguine et amenuiser le pic d’insuline qui s’ensuit jusqu’à 50 %.

Sur le cholestérol : Les participants d’une étude en 1990 ont reçu 3 g/jour de glucomannane ou un placebo pendant 8 semaines. Des améliorations du cholestérol total et du cholestérol-HDL auraient été observées dans le groupe supplémenté.

Sur le transit intestinal : C’est un régulateur de transit. Il rendrait les selles plus fermes en cas de diarrhées, ou plus aqueuses et régulières s’il y a constipation.

Nopal : une plante mexicaine avec des pouvoirs amincissants

Le Figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica) est une espèce de plante de la famille des Cactaceae, originaire du Mexique, qui s'est naturalisée dans d'autres continents, notamment le pourtour méditerranéen et en Afrique du Sud. Il produit un fruit comestible appelé figue de Barbarie.

Cette espèce appartient à la sous-famille des Opuntioideae, tribu des Opuntieae.

Noms vernaculaires : figuier de Barbarie, figuier d'Inde, nopal, oponce, cactus raquette.

Peu de gens connaissent le Nopal ! Pourtant, cette plante a des propriétés absolument étonnantes ! Le Nopal est en effet réputé pour ces propriétés amincissantes. Le Nopal agit habituellement comme coupe-faim, il favorise également le transit intestinal, réduit les risques de développer le diabète et manière plus générale réduit l'obésité.

Le Nopal donne un effet de satiété quasi-immédiatement, ce qui a ainsi pour effet de vous faire manger moins à chaque repas. La plante du Nopal doit cet effet de satiété au mucilage que contient la plante. Par son effet de satiété quasi-immédiat, le Nopal peut donc ainsi vous faire perdre du poids car il réduira votre appétit.

Mais les propriétés du Nopal ne s’arrêtent pas là ! Grâce à toutes les fibres qu'elle contient, la plante du Nopal est également réputée pour favoriser le transit intestinal, ce qui aura ainsi pour effet de favoriser l'élimination des matières grasses au sein de votre organisme. Le Nopal peut également capter toutes les graisses de votre organisme. Les fibres du Nopal sont réputées être capable de capter jusqu'à 12 fois leurs propres poids en graisse, ce qui est bien sûr énorme !

Le Nopal agit contre les risques de diabète en réduisant le taux de sucre dans l'organisme.

Le Nopal semble être également un aliment très complet puisque celui-ci est constitué de vitamines, 18 acides aminés et minéraux. Le nopal étant très riche en fibres (50%), ainsi qu’en acide aminés (17 dont 8 essentiels) et en vitamines A, C, B1, B2, B3. Tous ces composés sont essentiels dans le cadre d’un régime minceur. Le nopal est excellent pour la santé, il n’y a aucune contre-indication cet un aliment 100 % végétal (SAENZ, 2006). Ainsi le nopal est le complément amaigrissant essentiel pour booster votre recherche de minceur et de mieux-être.

Les fruits, les figues de Barbarie sont gorgées de vitamine C. Les jeunes "raquettes" du cactus sont consommés comme des légumes, on les nomme: nopalitos. Elles sont extrêmement riches en vitamine C, en cuivre, en magnésium et en fer.

La composition du nopal se résume à:

- Très riche en fibres (lignane, cellulose, hémicellulose, mucilages, pectine, gommes) 

- glucides (4,3%) 

- protéines (0,6%) 

- matière grasse (0,15%) 

- 18 acides amines (dont 8 essentiels)

- vitamines (A, C, B1, B3) 

- minéraux (calcium, magnésium, sodium, phosphore, potassium, fer). 

Le Nopal contient donc des fibres solubles (mucilages, pectines, gommes) et des fibres insolubles (cellulose, lignane, hémicellulose).  Le mucilage du Nopal est un polysaccharide complexe qui contient de l'arabinose, du galactose, du xylose, de l'acide galacturonique et du rhamnose.

L'espèce est originaire du Mexique, où elle est appelée « nopal » et figure d'ailleurs sur l'emblème du drapeau mexicain. Il était inconnu en Europe avant les voyages de Christophe Colomb. Il fut décrit de façon précise pour la première fois en 1535 par l'Espagnol Gonzalo Fernández de Oviedo y Valdés dans son Histoire des Indes occidentales. Sa morphologie insolite frappa les premiers conquistadors. Outre les fruits, c'est l'élevage de la cochenille qui attira surtout leur attention, mais l'élevage de cette dernière aux îles Canaries ne fut réussi qu'au XIXe siècle. Elle se répandit d'abord dans les jardins botaniques comme curiosité. Naturellement, le figuier de Barbarie se reproduit par multiplication végétative (vs reproduction sexuée).

Elle s'est diffusée rapidement dans le bassin de la Méditerranée et s'y est naturalisée au point de devenir un élément caractéristique du paysage, notamment en région PACA et en Corse. Sa diffusion est due autant à l'homme qui embarquait des cladodes comme aliment anti-scorbutique qu'aux oiseaux qui en mangeant les fruits assurent la dispersion des graines. Elle s'est répandue également dans l'hémisphère sud, notamment en Afrique du Sud, à Madagascar, à la Réunion et à l'île Maurice, en Inde et au Sri Lanka, ainsi qu'en Australie et en Nouvelle-Calédonie.

De nos jours la plante est cultivée dans de nombreux pays, notamment : au Mexique, en Algérie, au Maroc, en Tunisie, aux États-Unis, au Chili, en Afrique du Sud, en Grèce, en Israël, en Turquie, en Italie (Sicile, Sardaigne), Portugal... Elle est appelée dans nombre de ces pays la figue du diable ou plus souvent la figue d'Inde (k'rmous el hindia) en arabe.

Le nopal est réputé pour ses vertus médicinales depuis l’époque précolombienne.

Les Aztèques, puis les tribus Indiennes d’Amérique du Nord telles que les Hopi, avaient découvert des secrets bien cachés derrière ses épines.

Les maux d’estomac, ainsi que divers troubles gastro-intestinaux.

Les tiges de certains ‘Opuntias‘ et les figues de Barbarie sont réputées être de puissants antidiarrhéique, soulageant efficacement les douleurs gastro-intestinales et prévenant les ulcères gastriques.

Propriétés cicatrisantes et anti inflammatoires.

Les Hopi se servaient de cataplasmes de figues de barbarie pelées pour refermer les plaies, accélérer la guérison des blessures cutanées et pour enlever les boursouflures dues aux rhumatismes.

Gueule de bois :

Dès l’époque précolombienne, les peuples indigènes d’Amérique centrale incorporaient du nopal dans de la préparation de leurs boissons alcoolisées. Des études récentes ont confirmé que cet usage ancestral ne servait pas uniquement à relever le goût du cocktail, mais bel et bien à  diminuer les symptômes de la « gueule de bois » du lendemain.

Des études sur le nopal ont mis à jour que les fruits, ainsi que les raquettes du nopal étaient une source intéressante de composés fonctionnels. Parmi ces composées on distingue une source intéressante de fibre, essentiel pour la santé et pour les régimes, ainsi que des hydrocolloïdes (mucilages), c’est grâce à ce mucilage qui donne immédiatement un effet satiétogènes coupe-faim et anti-grignotage et des minéraux.

Comment se procurer du Nopal ?

Vous pouvez acheter du Nopal dans presque n'importe quelle pharmacie ou magasin de produit naturel. Le Nopal est vendu sous la forme de gélule.

FUCUS : UNE ALGUE MARINE COUPE-FAIM

Le fucus est une algue dont les fibres, les polysaccharides, gonflent au contact de l’eau, remplissent l’estomac et réduisent l’appétit. Elles emprisonnent aussi les nutriments au niveau de l’intestin, ce qui limite leur passage dans le sang et l’assimilation de calories. Enfin, l’iode augmente les dépenses énergétiques en agissant sur la thyroïde, ce qui favorise l’élimination des graisses et la perte de poids.

Où le trouver? En herboristerie sous forme de poudre.

Le Fucus est un complément alimentaire idéal pour perdre du poids rapidement sans pour autant se priver ! Grâce à ses propriétés de coupe-faim, l'algue est devenue en l'espace de seulement quelques années une « super-star » des régimes alimentaires. Nous allons voir un peu plus en détails les propriétés étonnantes de cette algue...

Le Fucus est également connu sous le nom de « laitue de mer », « chêne marin » ou bien encore « varech vésiculeux ». Très largement connue de tous les amoureux du littoral atlantique, l'algue contient de nombreuses vitamines, des fibres, des minéraux, des oligo-éléments, ainsi que de l'iode.

Le Fucus se procure dans presque n'importe quelle pharmacie. Le Fucus se vend habituellement sous forme de gélules. 

La « super-star » des régimes alimentaires ! Le Fucus, grâce à ses propriétés de coupe-faim, est devenu en seulement quelques années le produit phare de tous les régimes alimentaires. Il est vrai que l'algue est très efficace pour l'effet de satiété, et grâce à ces nombreuses fibres, vitamines, oligo-éléments, ainsi que minéraux, l'algue ne peut avoir qu'un effet très bénéfique sur votre santé ! Un produit naturel efficace et très abordable !

L’aromathérapie 

Joue également un rôle dans la modération de l’appétit. Deux huiles essentielles Cannelle de Ceylan et Giroflier sont reconnues pour calmer voire couper l’appétit. Les odeurs de vanille également sont réputées couper l’appétit. Rien ne coûte d’ajouter quelques bougies parfumées!

Quels comportements alimentaires adopter ?

Manger à un rythme lent et bien mastiquer vos aliments favorisent la satiété et contribuent à mieux contrôler votre appétit. En revanche, manger vite incite à manger trop et ne permet pas de ressentir les signaux de satiété envoyés par votre cerveau.

Prendre un petit-déjeuner à forte teneur en fibres composé de fruits secs, d’un produit laitier yaourt ou fromage blanc enrichi de flocons d’avoine et de deux tartines de pain complet évite les coups de pompe qui incitent à grignoter et régularise vos besoins nutritifs quotidiens.

Manger régulièrement en structurant votre alimentation quotidienne en 3 repas et 2 collations permet d’éviter des délais trop longs entre les principaux repas et de réguler votre énergie et votre appétit.

Boire de l’eau, des tisanes ou du thé de façon régulière et par petites gorgées aide à contrôler votre appétit. Prendre deux verres d’eau avant les principaux repas remplit l’estomac et évite de manger trop.

Marcher n’ouvre pas l’appétit comme on le prétend parfois mais, au contraire, régule votre appétit et améliore la qualité de votre sommeil.

Bien dormir calme l’appétit et réduit le risque de prise de masse graisseuse. Inversement, le manque de sommeil augmente la sensation de faim.

N’hésitez donc pas à intégrer ces aliments coupe faim dans votre régime pour perdre du poids. Ils sont un allié important dans la lutte  contre les fringales.

Mais, si vous devez combattre un métabolisme lent et recourir à un coupe faim naturel plus puissant, il y a toujours l’alternative des compléments alimentaires.

Que pensez-vous de ces aliments naturels pour couper l'appétit et maigrir ? Lisez les commentaires ou donnez votre avis plus bas sur cette page. Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander sur Facebook, sur tweeter, de lui donner un vote +1 sur Google Plus.  

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir tout les mises à jours !
 

 

Rejoindre notre service unique de coaching en ligne, c’est prendre en main votre santé !

Vous trouverez également des astuces de pertes de poids, ainsi que des ressources de motivation dans notre zone membre totalement GRATUITE!

 

 

 

Si vous avez aimé, merci de le recommander

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn